La Presse «des éloges pour l'extrême Gauche» et pour le professeur de philosophie Xavier Camus

Eh oui, c’est assez contrariant pour L'OBNL- La Presse de présenter Xavier Camus, l’imposteur, comme un super héros, on repassera pour l’objectivité.

C’est un superbe portrait que La Presse a voulu lui donner, , mais ça reste assez contradictoire, dénoncer l’extrême gauche et faire l’éloge de Camus, mais en même temps qu’est-ce qui n’est pas contradictoire chez les journaleux de La Presse ?

Ce cher Xavier Camus parcourt les réseaux sociaux à la rechercher des méchants racistes.

Les victimes de Camus se compte par centaines, parce que le droit de s’exprimer n’existe tout simplement plus, si vous avez le malheur de partager un post sur Facebook ou Twitter, ou de commenter, critiquer sur l'immigration, l,islam, LGBT, il fera un lien par association, vous êtes cuits, vous êtes maintenant considéré comme un raciste et de l'extrême droite. Vous, auriez surement droit à paraitre sur son blogue comme un raciste et ses amis de Montréal-Antifas, ses lecteurs assidus, espèreront vous rencontrer sur la rue pour vous collisé une bonne volé, à coup de bouteille ou de bottes, c'est garanti que l'hôpital vous attend. C'est un peu cela que La Presse - OBNL défend.

Il y a énormément de personnalités qui ont fait l’objet de publications trompeuses, diffamatoire, la liste est très longue. Comme vous pouvez le constater ici : Les nombreuses victimes de Xavier Camus

Richard Martineau parle de ce chasseur de fascistes qui oeuvre sur les réseaux sociaux et de la complaisance qu'il reçoit de divers médias.

Dernièrement, Camus a fait arrêter un homme à Montréal qui a tenu de propos des propos haineux sur le web. Pour une fois, on ne peut pas lui en vouloir, sauf que plusieurs personnes l'avaient bien averti que cet homme avait des problèmes mentaux et avait besoin de soin.

Selon plusieurs commentaires que l'on retrouve sur Facebook, toutes disent que Camus a effacé les preuves sur VK sur sa maladie mentale. « mais comme j'ai dit, pour une fois, on ne peut pas lui en vouloir, cet homme semblait dangereux, il devait être stoppé, quels autres moyens avait-il » « on peut quand même présumer qu'il y a de la mauvaise foi, car Camus n'a jamais parlé de la maladie mentale de l'homme quand il à donné des entrevues à Urbania et La Presse»

«Mais en même temps, Xavier Camus cherchait quoi exactement, c'était quoi le but de cette dénonciation, ça reste quand même très nébuleux, car dans une entrevue, il semble beaucoup moins préoccupé de l'homme en question, il semble être davantage obsédé par Pierre Dion, un homme qui a été retrouvé coupable en 2018 de crimes haineux contre la communauté musulmane et qui est en appel de sa sentence.

Pour ceux qui ne le savent pas, M Dion répugne Camus, il le déteste et lui fait très bien sentir sur les réseaux sociaux, avec ses nombreux commentaires, "désagréables" et pareil au même pour Camus à chaque fois qu'il a l'occasion de faire un lien d'association avec la droite, il place Dion en premier plan. C'est une petite guerre guerre entre les deux.

Écoutez bien l'entrevue, au bout de 22 secondes il nomme Pierre Dion et explique son cas, et pour être sûr que l'auteur de l'entrevu comprenne qui est M Dion, mais semble ne pas vouloir s'arrêter-là, à la toute fin il revient avec Dion.. La mauvaise de foi de Camus, on là retrouve surtout au bout de 4 minutes, quand celui-ci parle d'arme artisanale. « Xavier, j'aimerais te rappeler que tes amis antifas, via le site Montreal-Counter-information explique également comment fabriquer des armes :

Comment fabriquer des cocktails molotovs

«La police dit s'intéresser à un site web où des anarchistes de tout le Québec se vantent de leurs exploits, « permettez-moi de douter dû bon vouloir des policiers »  le site en question, « Montréal Contre-Information », enseigne aussi comment fabriquer des cocktails Molotov et saboter des oléoducs à la perceuse et il appelle à profiter des tempêtes de neige majeures pour semer le « chaos social ».

Le site inquiète le Centre de prévention de la radicalisation, qui le compare à un blogue djihadiste, alors qu'un expert en sécurité constate une recrudescence récente des attaques perpétrées par cette mouvance.

Il serait intéressant de voir Camus dénoncer ce genre de chose.

Xavier dira qu'il n'a absolument rien à faire avec les antifas. Bizarrement, ce groupe semble lui obéir au doigt et à l'oeil, la question que je me suis posé, «est-il le gourou de cette organisation terroriste ?»  En 2018 M Dion manifestait pacifiquement depuis quelques mois avec un gang de gilets jaunes, se rassemblait les fins de semaine devant TVA pour dénoncer les Fake News. 

À aucun moment,  il n’y a à jamais eu de grabuge, sauf quand Camus a laissé entendre que les gilets jaunes se rassemblaient à cet endroit pour manifester et soutenir la tuerie de masse contre les musulmans en Nouvelle-Zélande. (En fait Xavier Camus à inventer toute cette histoire) Les antifas pour la première fois se sont rassemblés devant TVA et on fait du grabuge.

On peut présumer que ça dérangeait Camus, il trouvait que le mouvement des gilets jaunes prenait trop d'ampleur et il devait être stoppé.

Le Réseau et son (très naïf ?) instrument !

Même certains des manifestants, des antifas qui ont répondu à l'appel de Xavier Camus s'interrogeaient sur le motif de la cause à défendre.

Une autre fois, Camus devait donner une conférence sur les groupes d'extrême droite, mais comme par hasard il ne s'est pas présenté, comme par purs hasards c'est les antifas qui se sont présenté pour commettre des actes de violence.


Une nouvelle victime de Xavier Camus : 

Parce qu'il a refusé d'acheter un câble dans un commerce qui employait une musulmane voilée, M. Ophélien Champlain à perdu son emploi comme ANIMATEUR ou il travaillait au Bar Stud, un endroit totalement interdit aux femmes, Le Stud un bar gai qui affiche clairement ses couleurs sur son site Internet.

Dans une vidéo M Ophélien, explique pourquoi il s'inquiète de la visibilité croissante du symbole de l'islam fondamentaliste.

Pour Xavier Camus, il est normal que cet homme perde son travail, c'est un raciste. Évidemment, il faut dire comme professeur de philo, il doit bien gagné sa vie. Si Camus est capable de se mêler de ce qui ne le regarde pas, imaginer en classe, ce qu'il peut mettre dans la tête de ses étudiants.

Cumus est sortie publiquement pour faire une entrevue avec deux médias de Gauche Urbania et La Presse - OBNL, c'est croire qu'il veut se faire voir, même en sachant pertinemment qu'il a beaucoup de gens qui aimeraient le croisé à cause de ses dénonciations qui ne cessent pas, camus aime se vanter quand quelqu'un perd un emploi à cause de lui, on dit sur les réseaux sociaux qu'il est l'ennemie du peuple.

Camus qui me connait très bien, il dira que je semble faire des menaces voilées, ce qui est fait n'est pas le cas, j'ai bien d'autres chats à fouetter, même dans l'entrevue, on lui demande s'il n'a pas peur de dénoncer les gens de cette façon, vous n'avez qu'à taper le nom Camus sur Facebook, VK, ou Twitter pour vous apercevoir qu'il n'y a pas grand monde qui le porte dans son coeur, voici un exemple :

Ici on à Camus qui à dressé une liste de personnes à surveiller, qui plusieurs sont militants du Parti Québécois, le but de dresser cette liste c'est d'informer ses amis les antifas.

 

 

Yves Claudé - Le Réseau et son (très naïf ?) instrument !
On le savait déjà, mais il le rappelle lui-même, dans un élan de fatuité : Le menteur-diffamateur Camus, qui met en danger la sécurité physique de ses victimes, est utilisé comme porte-voix, via son ego dilaté, par un réseau criminel clandestin Montréal-antifasciste, "Québec antifasciste" et autres milices violentes... agissant masqué dans la rue & anonymement sur le web !

Les sympathiques antifas qui vénère leur ami Camus.

Pour La Presse il est normal de lui donner de la visibilité, mais en même temps les journalistes aiment bien interpréter les choses à leurs manières, par exemple de dire qu'il est sorti depuis l’attentat contre la mosquée de Québec en 2017, mais en réalité ce n'est pas vrai, mais quand La Presse, peut ressortir quelque chose sur l'attentat, ces journaleux en profitent maximum.

Pour La Presse il y a toujours une raison pour donner de la visibilité à quelqu'un, ou un groupe, etc. Dans l'article on cite Quebecor qui l'ennemie jurée «Aux relents islamophobes» et Le Partie Québécois, surement deux raisons qui à incité à lui donner de la visibilité.

Camus qui invente des histoires diffame sans cesse contre tout le monde qui ne pense pas comme lui, si tu as le malheur de te faire voir comme militant du Parti Québécois, vous êtes sur sa liste noire, mais oui, Xavier Camus est indépendantiste! Camus ne dénonce pas "la haine". Il ne dénonce QUE la haine d'extrême droit. Il ne dénonce PAS la haine de la gauche ni celle de l'extrême gauche, notamment celle des antifas et des activistes trans-radicaux.

Voilà comment Xavier Camus voit les choses, puis celui-ci tente de nous croire que la droite est dangereuse :

Considérée comme terroriste par l'Égypte, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, la Russie, la Syrie et Bahreïn, mais pour Camus il n'y à pas de problème,  c’est à cause des islamophobes. Les états-unis devrait très bientôt catégoriser les frères musulmans comme terroristes et peu être même les antifas.

Pour La Presse il n'y à rien de tout cela, Xavier est blanc comme neige, mais pourtant ce n'est pas La Presse qui  à publié un article sur l'extrême gauche le 23 novembre 2017?  Pourtant La Presse sait très bien que Camus fait partie des pires menteur de cette extrême gauche, sait très bien qu'il valorise les antifas.

Texte de la Fédération des Québécois de souche

Selon LaPresse, Xavier Camus serait une sorte de héros, qui traquerait les affreux nazis dans une province aux griffes d’une extrême droite imaginaire.

La réalité, c’est que Xavier Camus est une machine à produire des textes diffamatoires sur quiconque critique les protégés de l’extrême gauche : l’islam, les minorités sexuelles et les immigrants. C’est aussi l'individu qui a une haine profonde envers le nationalisme ethnique et la défense de nos intérêts ethniques en tant que Québécois de Souche.

Nous aimerons rappeler que Xavier Camus avait par le passé souillé la réputation de Ensaf Haidar puisque celle-ci porte de durs critiques envers l’Islam. Ensaf Haidar est la femme du blogueur Raif Badawi qui est emprisonnée en Arabie Saoudite et qui fut condamnée à 1000 coups de fouet. Camus, un héros vous dites ?

Xavier Camus porte les mêmes combats que l’extrême gauche; que La Presse en fasse l’éloge démontre que ce journal s’engage de jour en jour dans le gauchisme culturel.

Vite, fermons ce journal, ça Presse !

Je pense que Xavier Camus c'est un personnage très dangereux, paranoïaque, dérangé, qui a un surement un déséquilibre mental, un trouble de personnalité histrionique, qui à des idéologies d'extrémiste de gauche, une personne qui devrait être surveillée par le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

Paranoïaque, mon cher ami, je pense que ce n'était pas ta meilleure idée de sortir publiquement, tu aurais dû rester cloitré dans ta classe de philo et de continuer ton travail d'endoctrinement.

Voilà deux articles amical sur Xavier Camus:  Camus les égouts et les chacals ---> Réplique au portrait de Xavier Camus publié dans La Presse ---> 

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Panique climatique - des décrypteurs décryptés - Radio-Canada

Panique climatique - des décrypteurs décryptés - Radio-Canada

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

La Presse - Obnl perd de la crédibilité de jours en jours, sommes-nous surpris ?

La Presse - Obnl perd de la crédibilité de jours en jours, sommes-nous surpris ?

Est-ce le Journal Métro s'adonne à la censure ?

Est-ce le Journal Métro s'adonne à la censure ?

Homme de « race blanche », El Paso

Homme de « race blanche », El Paso

C'est fini pour Capital Médias, kaput!! - Martin Cauchon, déclare faillite

C'est fini pour Capital Médias, kaput!! - Martin Cauchon, déclare faillite

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.