Une famille de djihadistes français tuée en Syrie implore Macron de rapatrier ses enfants

Près de 40 enfants vivent sans leurs parents européens dans des camps en Syrie après la perte de son groupe, dont trois fils d'une femme djihadiste française présumée morte, dont les grands-parents français demandent leur rapatriement.

Les trois enfants, âgés de moins de cinq ans, croupissent dans des camps froids et boueux pour les personnes déplacées dans le nord-est de la Syrie, loin de leur famille en France. Ils sont les fils de Julie Maninchedda, une djihadiste française soupçonnée d'avoir été tuée lors d'un bombardement contre un ancien bastion du groupe État islamique (IS) il y a cinq mois, et une militante allemande capturée.

Maintenant, les grands-parents qu'ils n'ont jamais rencontrés essaient de les faire venir en France, implorant le président Emmanuel Macron de montrer "l'humanité" et d'accepter les enfants immédiatement.

Derrière une clôture, Suleiman, âgé d'un an, regarde autour du camp d'Al-Hol, dirigé par des Kurdes, où des dizaines de milliers de personnes déplacées par la lutte contre le groupe État islamique côtoient des proches de djihadistes présumés. Le visage du bébé est marqué de cicatrices causées par des bombardements. Une femme sud-africaine qui vivait autrefois dans le proto-État djihadiste s’occupe de l’enfant.

Il fait partie des 40 enfants vivant sans leurs parents dans des quartiers informels du nord-est de la Syrie.

Selon Save the Children, plus de 2 500 enfants étrangers de plus de 30 nationalités vivent dans des camps gérés par les Kurdes. Près de la moitié d'entre eux ont fui les combats en cours contre le groupe djihadiste dans l'est de la Syrie.

Pourquoi les médias canadiens dénigrent-ils les États-Unis ?

Pourquoi les médias canadiens dénigrent-ils les États-Unis ?

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Panique climatique - des décrypteurs décryptés - Radio-Canada

Panique climatique - des décrypteurs décryptés - Radio-Canada

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

Est-ce le Journal Métro s'adonne à la censure ?

Est-ce le Journal Métro s'adonne à la censure ?

C'est fini pour Capital Médias, kaput!! - Martin Cauchon, déclare faillite

C'est fini pour Capital Médias, kaput!! - Martin Cauchon, déclare faillite

Homme de « race blanche », El Paso

Homme de « race blanche », El Paso

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.