Publicité
Publicité

Quand L’OBNL, La Presse et le journaliste Simon-Olivier Lorange diffament

 

Pourquoi j'ai envoyé des mises en demeure a L’OBNL, La Presse et au journaliste Simon-Olivier Lorange ? Il faut avant tout comprendre que certains journalistes utilisent souvent leurs plumes de façon maladroite, souvent à porter préjudice au sujet visé de leur article.

Mais dans la plupart des cas ces journalistes ne courent pas de danger, la plupart de ceux qui subissent les préjudices ne poursuivent que très rarement. Souvent ils écrivent l’article en se basant sur d’autres médias, Les Sources la plupart du temps sont fiables, mais il peut arriver qu’elles ne le soient pas, comme c'est pour mon cas.

Le journaliste Simon Olivier Lorange de l'OBNL La Presse,il a décidé d'écrire un article sur moi en ce basant presque uniquement sur un article de Montréal-Antifasciste.com, un site considéré d'extrême gauche, un site d'antifasciste très connus pour son contenue contre la droite et/ou même que l'on fait des liens avec Xavier Camus, le professeur qui diffame sur tout ce qui bouge et aussi un autre site internet, Montreal Counter Information, un site antifasciste ou explique comment commettre des crimes contre les gens qui n'ont pas la même idéologie, exemple en ce qui concerne l'immigration illégale ou la fameuse loi 21 de la CAQ.

Même que La Presse donne crédit à Montréal-Antifasciste, faut-il être déconnecté et être pour l'extrême gauche pour avouer publiquement avoir utilisé cette source.

La première erreur, un site qui n'a aucune crédibilité, ce qu'on retrouve sur ce site, ce sont des articles ou dans la plupart des cas on cherche à faire de l'intimidation.

L'article de Montréal-Antifasciste me d'écrit comme quelqu'un de raciste et d'extrême droite, sans toutefois apporter la preuve et même à la toute fin, on me fait clairement de menace d'être reconnue et battue. Ce que les antifascistes me reprochent c'est d'avoir publié la traduction du manifeste en français de Brandon Tarrant, celui qui a tiré dans une mosquée de la Nouvelle-Zélande.

J'ai beau expliquer que l'article a été fait parce que je suis la personne derrière les médias indépendants LesManchettes.com, je trouvais important comme journaliste indépendant d'apporter un éclaircissement sur les agissements du tireur et le pourquoi, qu'est-ce qui lui est arrivé pour qui pose son geste immonde, d'où est venu sa haine contre les musulmans.

D'une manière ou d'une autre, ce manifeste existait déjà en anglais, le fait de l'avoir traduit, c'était pour aider les gens qui ne connaissent pas l'anglais qu'ils peuvent aussi le lire. Le fait de le publier après la traduction sur le site Les Manchettes c'était pour l'unique raison que je ne voulais pas que les médias traditionnels publient n'importe quoi sur le sujet. Imaginer si Brandon Tarrant n'avait pas publié son manifeste publiquement, il aurait été facile pour les médias de se nourrir de ce drame tragique et d'inventer n'importe quoi.

Donc, dans l'exemple que je pourrais vous donner, les médias se sont empressés de comparer Brandon Tarrant à l'extrême droite, en fait en lisant le manifeste, mais quand on lit le manifeste, on ne peut pas vraiment dire de quel côté il penche, gauche ou droite, je dirais que c'est même assez étourdissent de le comprendre. Mais pour les médias il est de l'extrême droite.

Une chose que je dois dire, pour ce qui est de La Presse, l'article fait sur moi est faux à 99% pour ce qui est du 1% c'est vrai que je suis anti-médias. Il est évident qu'aujourd'hui un média qui reçoit des subventions du gouvernement du Canada, je crois, absolument pas à ça. On parle de liberté de Presse qui est menacée. On cache de quelle façon elle est vraiment menacée. On ne mentionne jamais que c'est à cause des subventions gouvernementales, évidemment ça fait l’affaire des corrompus derrière.

La Presse m'a porté de mauvaises intentions, le journaliste Simon-Olivier Lorange écrit que je me suis empressé de le traduire, ce qui est totalement faux, il faut toujours publier quand la nouvelle est fraiche. Avant de traduire ce manifeste, j'en ai parlé à plusieurs personnes autour de moi. Avoir su que La Presse aurait fait de moi une personne raciste, j'aurais surement réfléchi à deux fois.

Donc, ce que dit La Presse à cause de cette traduction, je suis une personne de l'extrême droite et raciste, c'est juste, si elle n'a pas utilisé le nom Hitler pour frapper un peu plus fort.

Ce que vous cache La Presse : Les gens derrière La Presse me connaissent très bien, on sait exactement qui je suis, même leurs avocats ma déjà poursuivi, j'ai dénoncé La Presse à de nombreuses reprises, les journalistes ont pris des photos à de nombreuses reprises, par contre rien à ce sujet dans l'article.

Il faut aussi savoir que M Lorange à menti en disant qu'il a essayé de me joindre plusieurs fois, il la fait à une reprise et j'ai pris connaissance du message quelques jours seulement après la publication. Il mentionne également que j'ai été poursuivi par la Sureté du Québec, toutefois il ne mentionne pas que c'était au Civil et non au criminel, il laisse les gens dans le doute. (pourtant c'était simple d'écrire CIVIL)

De plus le journaliste écrit : le site internet en question est un agrégateur de textes anti-immigration, anti-islam et anti-médias traitant de l'actualité québécoise et internationale. Il partage également de fausses nouvelles et alimente des théories du complot.


À vous chers lecteurs, trouvez-moi quelque chose qui est faux sur ce site, 75% des articles (les textes) ont été montés à partir des médias traditionnels, New York Times, Global news, Montréal Gazette, Radio-Canada, National Post, CNN, TVA, Journal de Montréal, et même La Presse etc.

(Donc, pourrais-je suggérer que si Simon-Olivier Lorange mentionne que les nouvelles sont fausses sur ce site, La Presse s'adonnerait aussi au Fakes News ?)

M Lorange mentionne également que je me promenais avec les deux couleurs des partis politiques l'été passé : Bloc Québécois et Parti Québécois, c'est complètement faux, l'année passée, j'étais militant pour le PQ et seulement pour le PQ et en 2015, je militais pour le Bloc Québécois. C'était quoi réellement le but de Simon-Olivier Lorange d'inclure les partis politiques dans l'article ? Il ne faut pas chercher bien bien loin pour comprendre quand La Presse à l'occasion de taper sur les partis indépendantistes, elle le fait très bien.

Voici une photo de moi avec : Philippe Cloutier du Bloc en 2015

Photo 2015 et 2018

Voilà l'article de Simon Olivier-Lorange : https://www.lapresse.ca/actualites/201903/27/01-5219731-nouvelle-zelande-un-site-quebecois-a-traduit-et-diffuse-le-manifeste-du-tireur.php

Certes, on m'a diffamé, dénigré,  le seul but de La Presse et son journaliste, c'était de s'attaquer intentionnellement à ma réputation gratuitement sans aucune preuve à apporter, la seule source est un site antifasciste d'extrême gauche qui propagent la haine et utilisent des moyens violents pour arriver à leurs fins.  (Est-ce une vengeance de ce média ?)

 

   

Chaque année, depuis 5 ans,  je manifeste au coin de Saint-Antoine et St-Laurent juste en face de La Presse pour des causes qui me tiennent à coeur et cette année j'y serais encore.

Comme les mises en demeure ont été envoyées la semaine passée, je vais m'arrêter là pour l'instant, voir comment La Presse va répondre. à suivre...

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité
Publicité
Publicité