Publicité
Publicité

Qui voulait la peau du Gilet jaune Pierre Dion ? Le condamné injuste

 

Pierre Dion reconnut coupables le 22 mai 2019 par le juge Gilles Garneau de la Cour du Québec pour propos haineux à l'endroit des musulmans.

Il est évident que Pierre Dion est un amoureux du Québec tout comme les médias ont qualifié Richard Bain qui a commis un attentat terroriste au Métropoliste à Montréal durant un rassemblement du Parti Québécois. Sauf que la grosse différence Pierre Dion, ne ferait pas mal à une mouche, c'est un patriote dans l'âme qui aime le Québec, mais aussi un homme qui s'exprime sur le web avec son langage franc, coloré et ça, ça dérange beaucoup de personnes.

C'est fin mars 2018 que tout commence pour Pierre Dion, il participait à une première manifestation sur la Place du Canada au centre-ville de Montréal.   Le 1 juillet 2018 il manifestait avec le Front patriotique du Québec au Carré Saint-Louis à Montréal.  Moins d'un mois plus tard, soit le 18 aout, il manifestait à Laval contre l'immigration, la marche appelée, La marche pour notre future.

Il dérangeait surtout pour ses manifestations à tous les samedis devant les portes de TVA Nouvelles sur le boul Maisonneuve avec sa gang de Gilets jaunes et ce depuis le 1 janvier 2019.

Pierre Dion a souvent communiqué avec Journaliste Yves Poirier de TVA avant les manifestations. Celui-ci lui faisait des promesses et jamais ne les tenait.

Il se trouvait toujours des raisons pour ne pas interviewer les Gilets jaunes. Faut croire que Pierre Dion n'était pas le seul à se faire, faire faux bond par le journaliste. Il est cité à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux pour ne pas avoir tenu ses promesses.

Faut bien croire, que c'est comprenable Pierre Dion dénonçait les fausses nouvelles, les Fakes News de TVA Nouvelles.

Quand Yves Poirier, là rencontré pour la première fois, c'était parce qu'il a été accusé criminellement d'avoir dit sur une vidéo, qu'il battrait les antifas, le groupe le plus violent à Montréal, là il y était pour le confronter et l'accusé publiquement, détruire tous ses arguments qui selon lui, il ne se laisserait pas faire s'il était attaqué par les antifas.

Vous savez quand l'on commence une entrevue, en disant " quel est votre problème" on vient déstabilisé la personne devant nous, Dion réponds, "moi je n’ai aucun problème avec ça Yves" et M Poirrier réponds, vous semblez n'avoir un certain! un journaliste en plein contrôle de ses moyens et de l'autre côté un Pierre Dion qui semble un peu nerveux, en plus il lui dit : "vous semblez quand même assez violent" même avec toutes les explications que Pierre Dion donnait, Yves Poirier les détruisait une après les autres.

Voilà Pierre Dion, voulait simplement remettre les pendules à l'heure, expliquer toute la désinformation que TVA avait faite avec cette histoire. Mais Yves Poirier là attaqué sur le front, car c'était son mandat, peu-être de protéger un groupe criminel qui ne cesse de commettent des crimes violents au Québec, mais peu-être aussi aider ceux qui l'ont accusé.

J'ai rarement vu une entrevue ou l'on peut très bien définir le parti pris d'un journaliste.

Les accusations de battre les antifas ont été abandonnés, mais TVA en à jamais parler, pourquoi en parler, évidement, c'est dans la normale des choses, TVA à lancé une bombe avec rien d'intéressant, comment avoir l'air plus imbécile?

L'homme qui derrière Les Manchettes a déjà fait face à une poursuite au civil en 2012 et a été interrogé par Le Journal de Montréal, une petite entrevue à peine 15 minutes. Un article a été pondu le lendemain dans le Journal de Montréal.

Durant l'entrevue, la journaliste était au fait que je repousuivrais en reconventionnel pour le même montant demandé dans la poursuite, elle m'avait demandé une copie de la requête, la condition que j'avais posée, qu'elle le mentionne dans un article, elle me l'avait promis, il n'y a eu aucun article à ce propos, même qu'elle ne répondait plus au téléphone.

C'était comme si les gens derrière Le Journal de Montréal et TVA avaient reçu l'ordre des gens qui me poursuivaient, les forces policières, de ne pas s'occuper de ça! pourquoi ignorer mes appels et la requête reconventionnelle ?

La plainte de Pierre Dion qui a mené à sa condamnation n'a pas été levé par un musulman, par aucun citoyen, cette plainte a été faite par une policière et oui une policière.

Mais qu'elle était exactement le mandat de cette policière, qui lui a donné l'ordre de porter plainte ? Car peu importe, je ne crois pas une seconde que c'était par bonnes intentions. ?

Le cas de Pierre Dion le démontre très bien, c'était le parfait bouc émissaire, a-t-il été choisis comme exemple, effectivement quand le juge Gilles Garneau, lui à dit " je ferais un exemple de vous" cela confirme qu'il dérangeait.

Mais qui exactement cela dérangeait-il ?  Le titre, qui voulait la peau de Pierre Dion

Pierre Dion ne se gênait pas pour s'inviter lorsqu'il y avait des manifestations pro immigration ou pro loi 21 de la CAQ, avec son drapeau du Québec, ou la plupart des manifestants étaient d'origine magrébine. Même les policiers qui agissaient de façon intimidante ne le toléraient pas sur les lieux.

Est-ce le premier ministre Justin Trudeau, non c'est impossible! oh que oui c'est possible, car l'accusation vient d'un des corps policiers qui protègent Trudeau au Québec.

Cette photo c'est lors d'une petite assemblé ou Justin Trudeau répondait aux questions des personnes qui étaient présentes, Pierre Dion voulait parler au premier ministre, celui-ci faisait comme s'il n'était pas là, à force de lever la main, Dion s'est levé et quand il est venu pour quitté le premier ministre lui à adressé là parole, mais il était trop tard ses gardes du corps l'expulsaient.

Mais encore que ça, Pierre Dion ne se gênait pas pour dire que Trudeau c'était un idiot, que Trudeau devait être arrêté pour trahison.

Une photo où on le voit en compagnie de Diane Blain, la dame qui poursuit le premier ministre Justin Trudeau au civil pour 90 000 $ pour avoir été traité de raciste durant un assemblé des libéraux.

https://fr.gofundme.com/frais-juridiquesactivites-autres

Le voici maintenant avec la journaliste Faith Goldy , l'ennemie numéro 1 de Justin Trudeau.

 

On savait très bien que Pierre Dion n'arrêterait pas là, la preuve c'est qu'il manifestait devant TVA depuis janvier 2019 et de plus en plus de gens l'accompagnaient, même ce cher professeur Xavier Camus commençait paniqué,  sur Facebook il écrit : La première mouture était déjà  anti "migrants", alors que la nouvelle gang devient plus musclés.

Il semblait très paniqué, parce que le mouvement prenait de l'ampleur, même qu'une autre fois Xavier invente une histoire de raciste  appel ses amis les antifascistes, pour qu'ils débarquent devant TVA.

Beaucoup d'autres évènements étaient à prévoir, il fallait arrêter Pierre Dion, car c'était un leader, il travaillait sur la construction le jour et le soir il diffusait en direct sur Facebook et la fin de semaine il manifestait devant TVA, il n’arrêtait pas , tout ça pour l'amour du Québec.

Les conclusions : Pierre Dion dénonçait haut et fort le système corrompu qui est en place au Canada depuis 30 ans, comment le faire taire ? Un procès expéditif, très rapide, jamais rien vu de tel, puis-je suggéré qu'on ne voulait absolument pas le voir déranger le premier ministre Justin Trudeau avant les élections.

La différence, cet homme ne gênait pas! acquitté

Quand l'on voit quel juge a condamné Pierre Dion, j'en ai les frissons dans le dos, faisant plusieurs fois les manchettes pour avoir été partial, même qu'il a été accusé devant le Conseil de la magistrature et reconnu coupable, je me dis clairement qu'il pourrait avoir été acheté par les mêmes qui veulent sa peau.

Imaginez si le juge Gilles Garneau à écouté cette vidéo ! 

Aux dires des proches de Pierre Dion, s'il disparait à cause de certaines conditions pour quelque temps, croyez-moi qu'il y aura quelqu'un d'autre pour le remplacer, on apprend de nos erreurs.  Pierre Dion, disait : Alexandre Bissonnette, le condamné injuste, maintenant,  il pourra appliquer cette phrase à sa propre personne.

Ceci est la preuve que le Canada est ancré par la corruption. 

André Claude Boies

Commentaires  

#2 Linda Lemay 28-05-2019 18:43
Votre texte est d'une vérité déconcertante... Votre travail de recherche, vos liens et cette façon unique que vous prenez pour le composer me fais de nouveau aimer le journalisme... Je vous souhaite monsieur André Claude Boies une tribune énorme... celle qu'une personne intègre tel que vous mérite... Merci beaucoup....
Citer
#1 Iwane 28-05-2019 17:56
Pour ta question c'est l'ONU et les nations unies qui ont comploté pour faire taire pierre
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité
Publicité
Publicité