Publicité
Publicité

Un journaliste populaire québécois a été assailli par les antifas

 off}Encore une fois sommes-nous surpris par l’inaction des policiers face aux antifascistes, groupes terroristes du Québec.

C’est à la deuxième manifestation de la vague bleue à Trois-Rivière qu’Alexis Cossette-Trudel journaliste populaire sur le web Radio-Québec a été pris à partie par les antifas de Montréal.

Agressé alors qu’il ne faisait son travail, on lui a volé de l’équipement professionnel , une caméra Sony , ainsi qu’un téléphone contenant plusieurs centaines de photos.

Les policiers sur place ont été témoins de la violence déchaînée par le groupe terroriste, toutefois ils n’ont pas bougé le moindre petits doigts pour arrêter l’agression.

Même un jeune policier dans la fleur de l’âge semblait amusé par la scène de violence qui se dessinait devant lui.

Un homme en présence du journaliste a lui, reçu des coups à la tête, qui a résulté par une commotion cérébrale, toutefois sa vie ne serait pas en danger.

Les antifascistes ont à deux reprises traversés le cordon policier sans être le moindrement importuné par les policiers.

L’inactivité des policiers qui étaient sur place semble drôlement être une conspiration contre la vague bleue.

La conclusion de cet article, pouvons-nous faire confiance aux forces de l’ordre lorsqu’il est question d’antifas qui s’invitent dans une manifestation ? R=NON quand les policiers restent les bras croisés à regarder des gens se faire agresser.

Commentaires  

#1 Karine Lahaie 01-08-2019 14:13
Voici un complément à votre excellente article qui repondent a certaines de vos questions:
https://www.facebook.com/468877390270292/posts/633645393793490/
Continuez votre beau travail
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité