samedi 23 mars 2019

Qui a invité Eve Torres à commenter la politique à l'émission de TVA La Joute?

Qui a osé invité Ève Torres à commenter la politique canadienne à l'émission de TVA la joute?  Que représente-t-elle aux yeux de la population, sinon seulement une minorité religieuse radicale opposée à la CAQ, un gouvernement élu démocratiquement par le peuple.

Selon des milliers de personnes qui ont réagit sur Facebook et Twitter, c'est de la pur provocation, pour s'opposer à la décision de François Legault sur le projet de loi visant à bannir le voile islamique, la kippa, le turban sikh et la croix chrétienne apparente chez les employés de l’État en position d’autorité et de ne pas donner suite à la demande du conseil musulmans pour qu'une journée nationale contre  l'islamophobie.

Qui est Ève Torres: née en France de parents catholiques, s’est convertie à l’islam en 1998 (à 26 ou 27 ans),  Elle vit au Québec depuis 18 ans,  Elle dirige l’organisme La Voie des femmes depuis 2013,  Elle utilise les alias d’Hawa Bens et d’Hawa Eve Bens.

Lobbyiste pour l'islam politique à Québec Solidaire. ( Le lobbying, la persuasion ou la représentation d'intérêts consiste à tenter d'influencer les actions, les politiques ou les décisions des fonctionnaires dans leur vie quotidienne, le plus souvent des législateurs ou des membres d'organismes de réglementation.)

Québec Solidaire est devenue la porte d'entrée pour l'islamophobie à quiconque défend la laïcité ou l'égalité.

Une des premières activités publiques à laquelle a participé Ève Torres dans ses nouvelles fonctions au CNMC / CAIR-Canada a été de comparaitre le 4 octobre dernier devant le Comité permanent du patrimoine canadien de la Chambre des Communes sur la question du ‘racisme systémique’. Pour l’occasion, elle était accompagnée d’Ihsaan Gardee, le directeur exécutif du lobby islamiste.

Elle a œuvré comme : pour le Conseil national musulman canadien (CNMC), les mêmes qui contestent la loi 62 devant les tribunaux en tentant de faire invalider l'article 10 de la loi qui prévoit que les employés du secteur public doivent exercer leurs fonctions et que les citoyens doivent recevoir des services publics à visage découvert (interdiction du niqab).

La Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes, connue sous le nom de Projet de loi no° 62, interdit aux fonctionnaires et aux usagers le port de vêtements dissimulant le visage au moment de l'octroi et de la réception de services publics.

Le CNMC a également fait une demande au gouvernement Trudeau, pour une Journée d'action contre l'islamophobie. C'est aussi le CNMC qui a recommandé de créer une direction au sein même du ministère du Patrimoine canadien qui serait chargé de la réalisation d'un éventuel Plan d'action canadien contre le racisme et la discrimination religieuse.

On se cachera pas que Éve Torres n'est pas un ange descendu du ciel pour sauver les petits incompris, oh non, elle à été candidate dans Outremont pour Québec Solidaire, pour faire de la propagande pro-hijab, pro-islam politique dans nos institutions, heureusement pour nous, elle n'a pas gagné.

Le média qatari islamo-conservateur Al Jazeera s'est servi d'Ève Torres, pour faire de la promotion de l'Islam, Al Jazeera est un média étranger financé par le Quatar, pour faire de propagande islamiste.  Le ministre israélien des Communications, Ayoub Kara, a affirmé qu'Al Jazeera est «devenue le principal outil de Daech [le groupe djihadiste État islamique], du Hamas, du Hezbollah et de l'Iran».


« Hawa » Eve Torres, est également proche des milieux d’extrême-gauche, ici en compagnie de Jaggi Singh.
Publicité