Publicité
Publicité

Il y a des coups de pied au cul qui se perdent !!

Le vieux crapaud vient de sortir de son trou, de son étang, il vient encore une fois cracher son fiel sur l'ensemble des Québécois, bien oui, je parle bien sûr de Jean-Chrétien l'homme abattre, le bras droit de notre ancien dictateur, Pierre Elliott Trudeau.

Encore une fois, il se permet de mentir, de dire que c'est grâce au Canada si l'on parle encore français aujourd'hui au Québec. C'est ce qu'il a dit à la télévision de Radio-Canada, à Tout le Monde en Parle.

Encore, il n'est pas surprenant de voir Radio-Canada inviter Chrétien qui était à l’époque ami de Pierre Elliott. Le média numéro 1 du multiculturalisme, le média qui a besoin de sa vache à lait, qui est bien sûr, Justin Trudeau. On a également vu dernièrement que Radio-Canada vénère l'ancien professeur d'art dramatique, sa grande dame, Sophie Trudeau est sortie publiquement pour aider son cher mari qui à grande peine à se faire aimer par les citoyens du Canada qui commencent à se réveiller.

Évidement, Chrétien, s'est moqué de nous en 1995, le fameux référendum, souvenez-vous, «Au diable les règles!» la fierté de nous avoir volés, d'avoir participé à la corruption du programme des Commandites. En réalité Chrétien, est tellement imbu de lui-même qu'il ne doute pas un seul instant que la plupart de Canadian le haïssent pour ce qu'il a fait au Canada et souhaitent de tout coeur qu'il s'éteigne paisiblement une bonne fois pour toutes.

GUY A. LEPAGE

Lepage, le Ti-Clin national et l'autre qui parle pour parler ("je n’ai pas besoin de nommer, je ne trouve pas d'intérêt") les deux bozos qui se sont moulés avec le temps, avec les idées fédéralistes de Radio-Canada, aujourd'hui des baisent mains de la reine. Tu sais quand on se dit indépendantiste, souverainiste et on travaille à Radio-Canada, j'ai ben de la misère avec ça! Surtout qu'on ne bronche sur des affirmations de ce genre, quand Chrétien affirme que c'est grâce au Canada que le français existe toujours.

Guy A se défend en disant, qu'il est indépendantiste, souverainiste, mais qu'il n'est pas obligé d'adhérer aux idées des autres, donc il parle clairement du Parti Québécois. Ça me fait penser un peu au visage à deux face, Pierre Karl Péladeau, lui aussi se dit indépendantiste, souverainiste, mais durant les élections il ne parle pas mot du Parti Québécois. Le 11 octobre 2018 sur Twitter, soit 10 jours après que la CAQ à remporté les élections, il publie quelque chose de sur le PQ, tout le long de la campagne il a été totalement silencieux. Il a laissé ses chroniqueurs faire la job de bras, pourtant tout le monde sait que le PQ avait le meilleur programme. (selon moi)

Guy A. Lepage est peut-être indépendantiste, qu'en pensez-vous ? Mais pourtant il n'en fait pas la promotion à Radio-Canada (je le comprends, ce n'est pas la place) ben non, pour ma part, je crois pas une seconde que M. Ti-Clin soit indépendantiste. Oui on peut dire souverainiste et gauchiste, donc il serait Québec Solidaire, effectivement, il n'en dira pas un mot, de peur de perdre quelques liens d'affaires, par exemple animé des spectacles lors des fêtes de la Saint-Jean Batiste ou tout ce qui à rapport à la cause des souverainistes. C'est tout un show, monté de toutes pièces par le grand fédéraliste, faux souverainiste financé par les 1% qui nous regarde d'en haut, tout en se moquant, en sirotant un bon verre de Scoth bien assis dans leur cigare rom.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité