Menaces et gilet pare-balle sous sa chemise bleue ? Trudeau

Plusieurs points importants se dégagent de l'article concernant Trudeau à Mississauga en Ontario.

  1. C'est un milieu anglophone qui, si on se fie à l'article, a obligé à avoir une protection plus importante de Trudeau en raison de menaces et on voit clairement, en effet le gilet pare-balle sous sa chemise bleue, peut-être même trop. Imaginons maintenant cette obligation de porter un gilet pare-balle et ces manifestations d'un milieu francophone. Les troupes seraient envoyées au Québec et le Canada voudrait des mesures très fortes contre tout le Québec.
  2. une présence ostentatoire de forces de protection pour Trudeau qui arrive en retard de près de deux heures.
  3. un discours dans lequel il ne présente pas son programme électoral en premier, toujours selon l'article, dit que le parti conservateur de Scheer ne serait que des coupures au rire de ceux qui étaient dans la salle. Il passe sous silence son absence de suivi des budgets qui sous sa propre gouverne. ( enfin on prendre ce mot ) qui ont amené des déficits abyssaux en période de croissance et qui feront en sorte qu'un jour il faudra bien faire des coupures quelque part pour arriver à espérer avoir un budget équilibré.
  4. De plus, le discours de Trudeau s'en prend aux NPD mentionnant qu'il n'a pu arrêter Monsieur Stephen Harper, Doug Ford ni Monsieur Andrew Scheer. Il faut remarquer que Harper n'est pas dans la course, ce qu'il devrait savoir, que s'en prendre à lui montre bien qu'il ne se sent nullement responsable de sa gouvernance inadéquate pendant son mandat de quatre ans et en deuxième le NPD de Monsieur Jagmeet Singh n'est pas d'arrêter d'autres partis politiques au bénéfice du parti libéral. Rien de tel. Les élections fédérales ne sont pas pour que le parti libéral garde le pouvoir, mais plutôt que les Canadiens votent pour avoir un chef d'État, peu importe le parti. Donc ce discours mentionnant que ces faits sont de la pure désinformation. Ces mots reconnaissent que le parti libéral est dans la perte de vitesse des intentions de vote et que toutes attaques, fausses, inadéquates contre ses adversaires sont dans le seul but de garder le pouvoir.
  5. il reste une semaine encore dans la campagne électorale. Il semble assez étrange que Trudeau doive avoir une protection semblable, en milieu anglophone, alors que pour les autres candidats cela ne semble pas être le cas. Je note bien que si cette manifestation se produit dans un milieu anglophone et que si on extrapole pour tout Canada anglais, Trudeau ne serait pas aussi populaire que les médias nous le disent. La semaine va lui paraitre longue.
  6. Je ne nie nullement le fait qu'il a droit à une protection puisqu'on ne peut cautionner la violence, mais là je trouve personnellement que c'est un brin ostentatoire. Trudeau semble désespéré et il fera tout pour garder le pouvoir. J'imagine qu'il n'y aura plus d’égoportrait, à partir de maintenant, trop dangereux si l'on se fie à cette assemblée.

Je suis un lecteur avide, très avide et l'évènement d'hier soir me rappelle un chapitre, peut-être deux même, d'un livre que j'ai lu il y a quelques décennies, mais dont je me souviens assez bien: " la Veuve ". C'est comme les évènements d'hier soir, rapportés en premier dans cette campagne électorale, qui rappelons-le, selon les propres mots de Trudeau : " elle sera vicieuse ".

Serge Veilleux

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir