Voilà les voleurs, les corrompus, le gouvernement de la Coalition Avenir Québec ?

 

Un administrateur de Questerre Energy, une entreprise albertaine qui veut relancer l’exploitation du gaz de schiste au Québec, a discrètement été nommé à un poste stratégique au conseil exécutif, le ministère du premier ministre Legault.

Il semble y avoir plus d'affinités que de divergences entre le gouvernement de la Coalition Avenir Québec d'un côté, et Questerre Energy Corporation et l'industrie du gaz de l'autre côté. Voilà pourquoi Legault veut sortir sa loi 61, j'ai alerté les gens que le Gouvernement Legault à été infiltré par le Québec Inc. En fait Legault c'est le Québec Inc. 

Le gouvernement a annoncé en décembre, la nomination d’Alain Sans Cartier, sans mentionner qu'il était administrateur de Questerre. De son côté, Questerre annonçait que M. Sans Cartier démissionnait de son conseil d’administration pour relever de nouveaux défis, mais sans dire lesquels. Il était membre du conseil d’administration depuis 2013.

Au cours de la dernière décennie, une forte mobilisation citoyenne a obligé le gouvernement libéral de Philippe Couillard à interdire l’exploitation de gaz de schiste dans les Basses Terres du Saint-Laurent. Depuis, Questerre fait des pieds et des mains pour faire lever ce moratoire.

Depuis l’adoption de la Loi sur les hydrocarbures, 69 plans de fermeture ont été soumis par diverses entreprises gazières et pétrolières. Le 7 janvier 2020, le gouvernement en avait approuvé 11, tous de Repsol/Questerre.

Le 22 janvier, Questerre pouvait devenir officiellement propriétaire des puits de Repsol. Le 15 février, elle communiquait avec les propriétaires concernés pour les informer qu'elle détenait désormais toutes les licences d'exploration sur leurs terrains.

«Tout porte à croire que les demandes de Questerre ne sont pas traitées seulement au niveau administratif, mais aussi au niveau politique. Dans ce contexte, la nomination d’un administrateur de Questerre à un poste névralgique au gouvernement est complètement indécente. Il est clair que même s’il a démissionné du conseil d’administration, M. Sans Cartier a des relations privilégiées avec les dirigeants de Questerre.»

Legault à vendu le Québec à Questerre, voilà pourquoi il cherche à passer la loi 61.  Regardez cette vidéo, vous allez tout comprendre.

Commentaires  

#1 Daniel Duval 13-06-2020 12:41
J'admire le travail que vous faites avec votre équipe, mais il va falloir collectivement se mettre ensemble avec d'autres groupes.
Citer

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir