samedi 23 mars 2019

Trump attention aux journalistes qui ne font pas preuve de «respect»

 

Le président Trump a déclaré vendredi qu'il pourrait révoquer les pouvoirs de reporters supplémentaires de la Maison-Blanche s'ils ne "traitaient pas la Maison-Blanche avec respect", lançant une autre menace devant les médias deux jours après que son gouvernement ait effectivement mis le correspondant de CNN sur la liste, Jim Acosta.


Quand on lui a demandé combien de temps le laissez-passer de M. Acosta serait suspendu, M. Trump a répondu: «En ce qui me concerne, je n’ai pas pris cette décision. Mais ça pourrait être d'autres aussi.

Le président a fait ses commentaires tout en parlant avec des journalistes sur la pelouse sud avant de monter à bord de Marine One.
«Quand vous êtes à la Maison Blanche, c’est un endroit très sacré pour moi, un endroit très spécial», a déclaré M. Trump en quittant Washington pour une brève escapade à Paris.«Vous devez traiter la Maison Blanche avec respect. Vous devez traiter la présidence avec respect. "

M. Trump a déclaré qu'il était le plus dérangé par les journalistes qui, à son avis, lui avaient parlé de façon belliqueuse et que sa volonté de répondre aux questions - il l'a fait pendant environ 25 minutes vendredi - le rendait plus ouvert au dialogue.

Vendredi, le président a de nouveau critiqué M. Acosta, l'appelant «un type très peu professionnel».  Vous devez traiter la Maison Blanche et le bureau de la présidence avec respect. "

 

 

Publicité