Publicité
Publicité

Jean Jacques Nantel - L’extrême gauche veut augmenter son contrôle sur le Bloc Québécois


Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre qu’André Parizeau, qui était encore il y a quelques semaines chef du Parti communiste, cherchait à devenir le candidat du Bloc Québécois dans le comté d’Ahuntsic-Cartierville.

S’il était élu, André Parizeau verrait son pouvoir et son influence augmenter au Bloc Québécois, lui qui est déjà et CONSEILLER AU BUREAU NATIONAL du Bloc Québécois; ce qui en fait un collaborateur rapproché de son chef Yves-François Blanchet (il y a des photos qui le prouvent).

Commençons par noter l’incohérence pour un chef communiste de se dire pour l’indépendance du Québec alors que, depuis Karl Marx, le nationalisme a toujours été décrit comme du tribalisme par les communistes. (Souvenez-vous du ¨Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!¨)

La candidature d’André Parizeau est d’autant plus inattendue que, dès le début de ma propre campagne de janvier 2019 pour être mis en nomination à la direction du bloc Québécois, un document d’une stupéfiante malhonnêteté intellectuelle a été publié sur moi à l’effet que ¨l’extrême droite¨ (c’est-à-dire moi) voulait prendre le contrôle du Bloc Québécois.

Et pour le prouver, l’auteur utilisait des citations prises au hasard dans mes multiples articles, conférences et vidéos (citations que je supporte toujours à 100%) en y ajoutant, à chaque fois, des explications malhonnêtes de son cru.

Tout ça alors que je n’ai jamais fait partie d’aucun mouvement d’extrême droite et que je veux réaliser l’indépendance du Québec par référendum; ce qui est le procédé le plus honnête, le plus pacifique et le plus démocratique qui soit.

Quoi qu’il en soit, il est clair que, si l’extrême droite est honnie par le Bloc Québécois - ce qui est correct - l’extrême gauche, qui a massacré de cinq à dix fois plus de civils que le fascisme au 20ème siècle, y jouit d’un prestige certain et même grandissant, notamment dans le domaine idéologique.


Pour le prouver, il suffit de dire qu’en prévision du ¨Congrès de REFONDATION du Bloc Québécois¨ tenu du 16 au 17 mars 2019, c’est le même André Parizeau qui a joué un rôle central dans le domaine des idées puisqu’il a été fortement impliqué dans L’ACCEPTATION, LE TRI, LE REJET ET LA RÉÉCRITURE des propositions provenant des ¨membres¨,  propositions qui ont certes été votées (à la vapeur et dans le brouhaha) par les membres présents lors du congrès, mais SANS QUE CES DERNIERS EN AIENT JAMAIS DÉBATTU LE CONTENU EN ATELIERS.

Dans ce Congrès de REFONDATION donc, les membres se sont contentés de voter pour ou contre les propositions réécrites, entre autres, par celui qui était toujours alors le chef du Parti communiste!?!

Il s’agissait bien sûr d’une simple copie des tactiques les plus malhonnêtes utilisées par les partis communistes d’antan pour imposer à la base d’un parti un programme politique concocté par ses idéologues.

Tout cela serait plutôt divertissant si ce n’était pas si alarmant. Mais qu’a-t-on fait du grand mouvement de libération nationale pour lequel nous avons tant travaillé depuis cinquante ans?

Merci de répandre le plus largement possible ces informations sur les média sociaux.

Jean Jacques Nantel

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité