Publicité
Publicité

L'Egypte déclare les Frères musulmans un groupe terroriste! 2013

 

Le gouvernement intérimaire soutenu par l'armée égyptienne a déclaré les Frères musulmans un groupe terroriste, criminalisant toutes ses activités, son financement et même son appartenance au groupe dont est issu le président déchu du pays.

L'annonce de mercredi est une escalade dramatique de la lutte entre le gouvernement et les Frères musulmans, qui a organisé des manifestations quasi quotidiennes depuis le coup d'État militaire du 3 juillet qui a renversé le pouvoir et a renversé le président Mohamed Morsi. Un tribunal égyptien avait interdit le groupe en septembre.

Hossam Eissa, ministre de l'Enseignement supérieur, a lu la déclaration du cabinet après une longue réunion. Il a déclaré: Le cabinet a déclaré le groupe des Frères Musulmans et son organisation comme une organisation terroriste.

Il a ajouté que cette décision faisait suite à l'attentat suicide à la bombe commis mardi contre un quartier général de la police dans une ville du delta du Nil, faisant 16 morts et plus de 100 blessés. Les Frères musulmans ont nié être responsables de l'attaque de Mansoura, pour laquelle un groupe inspiré par Al-Qaida a revendiqué la responsabilité.

L'Egypte est horrifiée du nord au sud par le crime odieux commis par le groupe des Frères Musulmans, a déclaré Eissa. C'était dans le contexte d'une escalade dangereuse vers la violence contre l'Egypte et les Egyptiens [et] une déclaration claire du groupe des Frères Musulmans qu'il ne sait toujours que la violence.

Il n'est pas possible pour l'Etat égyptien ni pour le peuple égyptien de se soumettre au terrorisme des Frères musulmans, a-t-il ajouté.

La Fraternité, fondée en 1928, a renoncé à la violence à la fin des années 1970. Ibrahim Elsayed, un membre du groupe politique des Frères Musulmans, le parti pour la liberté et la justice, a déclaré que l'annonce du gouvernement n'aurait aucun impact sur le travail ou les convictions du groupe, car il avait assisté à une répression gouvernementale répétée et continuait d'exister avec une vision modérée. de l'islam.

Cette décision est comme si elle ne s'était jamais produite. Elle n'a aucune valeur pour nous et ne vaut que le papier sur lequel elle est écrite, a-t-il déclaré. Cela ne nous touchera pas de près ou de loin. Les idées fausses ne seront pas affectées. Nous ne soutenons cet appel que pour l'amour de Dieu.

Ahmed el-Borai, le ministre de la Solidarité sociale, a déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse que cette décision signifiait que toutes les activités du groupe des Frères Musulmans sont interdites, y compris les manifestations.

La déclaration donne aux forces armées et à la police le droit d'entrer dans les universités et d'empêcher les manifestations, en tant que protection pour les étudiants, a déclaré el-Borai.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité