Radio-Canada pris en flagrant délit de Fake News

Avant toute chose, il faut dire que Radio-Canada a trouvé un budget pour deux journalistes enquêteurs de fausses nouvelles, un budget dans les poches des contribuables pour dénoncer les Fakes News, un menu "catégorie" fausses nouvelles est maintenant active depuis 15 septembre 2017, sur le site web du diffuseur.

Pourrait-on suggérer à Radio-canada de se réserver une petite place sur leur nouvelle catégorie «Fausses Nouvelles»

« Une enseignante sikhe quitte le Québec en raison de la loi sur la laïcité ». titrait Radio-Canada le 23 août dernier.

Dans un article qui fleurait bon la charge à fond de train contre la laïcité, le bras médiatique du gouvernement d’Ottawa nous enfilait une série de clichés, d’insinuations et d’omissions qui en ont laissé plusieurs éberlués. Voici quelques morceaux choisis.

On commence à expliquer que cette jeune femme « quitte » le Québec (à noter que le terme choisi originalement était « fuir » et que Radio-Canada l’a modifié) : « Amrit Kaur explique les raisons qui l’ont poussée à quitter le Québec et sa Loi sur la laïcité de l'État, et à commencer une nouvelle vie en Colombie-Britannique. »

On y va ensuite plus explicitement en disant qu’elle a « dû » quitter  le Québec (comprendre « sous la contrainte ») en mettant une bonne couche de pathos : « Elle regrette cependant d'avoir dû quitter ses amis et la province où elle habitait depuis l’âge de 5 ans afin de poursuivre la carrière qu'elle aime. »

Puis on en rajoute une couche en imaginant une scène digne d’un film Hollywoodien en utilisant la technique de la fausse synchronicité : « Nouvellement diplômée en enseignement, Mme Kaur a appris que la Loi sur la laïcité de l'État avait été adoptée le 16 juin, le soir même où elle célébrait la fin de ses études. »

Vers la fin de l’article, le chat sort cependant du sac : « Amrit Kaur n'est pas seulement une enseignante; elle est aussi une militante. Elle est vice-présidente pour le Québec de l'Organisation mondiale des sikhs du Canada, qui a ajouté sa voix à la contestation de la loi 21 devant les tribunaux. » Voilà.

Avec ce « reportage », Radio-Canada prête en fait sa tribune – financée à même nos impôts – à une organisation qui conteste la loi 21 du gouvernement du Québec – votée démocratiquement – devant les tribunaux. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les standards de rigueur journalistique ont pris le bord à Radio-Canada. Comme c’est souvent le cas quand il est question du Québec. Cela n’est pas du « journalisme » et de « l’information ». La société d’état verse tout simplement dans la propagande. La correction subséquente du titre (« quitte » au lieu de « fuir ») est un aveu.

La consultation de la page Linkedin de Mme Kaur nous fournit une partie de l’éclairage que Radio-Canada refuse de nous fournir. On y apprend que Mme Kaur a gradué de John Abbott College avec un DEC en 2011. De Concordia University avec un « Bachelor of Arts (anthropology and sociology) » en 2015. Ensuite de la University of Ottawa avec un « Bachelor of Education » en 2019.

La jeune femme que Radio-Canada nous présente comme un modèle d’intégration ayant dû « fuir » le Québec avait donc déjà choisi de quitter le Québec en 2017 pour effectuer sa formation en anglais en éducation en Ontario. Formée en Ontario, elle n’a donc pas l’autorisation automatique d’enseigner au Québec, comme il est expliqué ici. Notons que son déménagement à Vancouver est un heureux hasard : cette ville est une des bases principales de l’activisme sikh au Canada. Mme Kaur est d’ailleurs, autre heureux hasard, une des vice-présidentes du World Sikh Organization, basé principalement à Vancouver.

Résumons : Cette « enseignante », qui n’enseignait pas, avait déjà quitté le Québec depuis longtemps au moment du reportage. Radio-Canada se livre donc, à nos frais, à une séance de « Québec bashing ».

Notons aussi, parce que ce n’est pas anodin, que Mme Kaur avait choisi de quitter le système d’éducation de langue française du Québec dès la fin du secondaire et de faire toute sa formation postsecondaire en anglais. Soyons justes en notant cependant que ce choix n’est pas exclusif à Mme Kaur et est fait par la majorité des allophones et par un nombre grandissant de francophones. Rappelons qu’à Montréal, presque la moitié des inscriptions au préuniversitaire se font maintenant dans les cégeps anglophones. A tel point que les anglophones sont maintenant minoritaires… dans les cégeps anglophones!

Le combat contre la laïcité livré actuellement par la coalition des intégristes religieux et des multiculturalistes ressemble à s’y méprendre à celui livré contre la loi 101 : comme jadis, les camps sont séparés largement selon la langue, les opposants à la laïcité étant souvent (mais pas toujours) des anglophones.

Des anglophones? Oui. Même si, comme Mme Kaur, ils ont été scolarisés sous le régime de la loi 101.

Source : « Fuir le Québec » : Radio-Canada pris en flagrant délit de désinformation

 

Commentaires  

#4 Refugio 12-02-2020 22:35
Thanks for finally talking about >Radio-Canada pris en flagrant délit de Fake News
Citer
#3 YanDaOnne 31-08-2019 18:51
Excellent article!
Enfin quelques ''truth nuggets'' tres appréciées malgré tout
Citer
#2 Martin Pelletier 28-08-2019 02:53
Il y a longtemps que je le dis : la société d'état doit être démantelée et retournée au privé. Les contribuables canadiens ne doivent plus être desservis par un réseau qui ne les dessert pas en définitive mais qui sert le gouvernement fédéral CONTRE les provinces.
Citer
#1 Michel Roy 27-08-2019 18:26
Les fakes news et les cover up sont trop fréquents, je me bat depuis plus d’un an pour que les photographes canadiens se fassent respecter , mais non on se fait frauder par les médias canadiens et ensuite les médias ne veulent pas en parler, www.g72018.com
Citer

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir

Médias Fake News

Novavax 88 millions de doses, La Presse informe que partiellement

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Emmanuelle Latraverse suspend son compte parce que Facebook ne censure pas le Président Trump..

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Article supprimé par Radio-Canada (L’achat de vaccins contre la COVID-19 embrouillé par des conflits d’intérêts)

Article supprimé par Radio-Canada (L’achat de vaccins contre la COVID-19 embrouillé par des conflits d’intérêts)

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Au royaume de Big Médias,  le journalisme est mort!

Au royaume de Big Médias, le journalisme est mort!

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

La Presse demande l'aide au gouvernement du Québec, faites-moi rire!

La Presse demande l'aide au gouvernement du Québec, faites-moi rire!

Élisabeth Massicolli journaliste pour le magazine Clin D'oeil déferle sa haine sur Facebook

Élisabeth Massicolli journaliste pour le magazine Clin D'oeil déferle sa haine sur Facebook

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.