Le Soleil, de fake news en fake news - Groupe Capital Médias

Voici un article publié le 5 novembre qui ne peut pas passer inaperçu : La confiance envers les médias québécois encore forte.

La journaliste Judith Desmeules veut nous convaincre que les médias ne souffrent pas de l'écoute des citoyens du Canada.

Elle s'appuie sur une étude menée par des "chercheurs" de l’Université Laval et de l’Université du Québec à Montréal. La même université qui a perdu son temps dernièrement à répondre aux questions des journalistes de La Presse à propos de Les Manchettte, parce que selon un spécialiste, avocat, criminologue, l'homme derrière devrait être poursuivi pour propos haineux.

Les médias ne souffrent pas, la confiance est toujours là, mais c'est pour ça que les médias de commun accord depuis quelques années cherchent à dénoncer les soi-disant Fake News, comme Radio-Canada spécialiste maintenant des fausses nouvelles et dernièrement ce diffuseur à commencer à diffuser à la maison dans votre salon , une émission sur les fausses nouvelles.

N'oubliez pas que pour vous convaincre les soi-disant chercheurs de l'université reposent cette affirmation sur un sondage, oui, oui, un sondage réalisé par la firme CROP (sondage La Presse) auprès de seulement 1000 personnes.

Il faudrait dire à c'est chercheurs à deux-sous  juste au Québec la population est de 8 400 000 personnes et au Canada 37 millions = 1000 personnes représente 0.003% de 37000000 millions, on est bien loin du chiffre convaincant.

On voit bien que les gens ont confiance aux médias traditionnels, tellement confiance qu'ils les délaissent à cause des fausses nouvelles,,, pour les médias indépendants qui poussent comme des champignons.

Évidement il y a un impacte important pour les médias de masse traditionnelle, mais on ne le vous dira pas, ils sont en paniquent. Je n'ai pas besoin d'une boule de cristal, d'un sondage, étude, etc., pour démontrer que les médias souffrent fortement de la baisse d'intérêts des Canadiens.

Ce que les Canadiens disent: on ne peut pas faire confiance aux médias qui quêtent et fouillent dans la poche des gouvernements pour continuer à propager la bonne nouvelle. Il y a ici, acte de mauvaise foi et de tromperie envers les citoyens canadiens.

On le voit à tous les jours sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, les commentaires sont vexants, humiliants, méprisants, blessants, cruels ) envers les médias traditionnels, ça ne s'arrête pas, au contraire ça s'amplifie très rapidement.

Les Manchettes c'est entre 700 000 et 1000 000 de vus par mois, autant que les médias du Groupe Capital médias en ligne, qu'est-ce qui fait que les gens s'intéressent aux médias alternatifs ? Les médias alternatifs sont des médias qui véhiculent des informations alternatives aux médias de masse commerciaux ou étatiques (qui est relatif à l'État).

La Preuve que les médias de masse sont en panique, dernièrement Les Manchettes à gouté à la médecine d'un média de masse, il a été dénoncé à Google par un journaliste de la Presse Canadienne (Stéphane Blais) ce qui a fait perdre ses revenus de publicités. Le but était de faire fermer Les Manchettes, faute de revenues.

Pourquoi cherche-t-on à faire de l'information indépendante contraire au système rigide médiatique de masse ? Parce que les gens commencent à se réveiller et voir réellement la face cachée des médias traditionnels.

Il y a des dizaines de bons médias indépendants au Québec, maintenant, on réussit à rejoindre les gens, bien sûr les informer, les divertir, mais aussi de partager et à faire passer le message, que l'ennemie à combattre est celui derrière les médias de masse.

Donc, il est normal pour les médias de crier au loup, mais personne ne tentera de les sauver, car plus personne ne les croit. Un jour ou l'autre ils finiront par s'écrouler de hontes.

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir