Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Comme vous le savez, les journalistes de La Presse Canadien produisent des articles pour les médias Canadiens, exemple:  La Presse - OBNL, Radio-Canada, Le Devoir et même le Journal de Montréal.

Mais ce que vous ne savez pas, La Presse Canadienne est utilisée, mandaté par le gouvernement fédéral pour cacher la vérité, elle se sert de ses articles pour faire passer des messages.

C'est n'est pas vrai que le gouvernement fédéral avec la complicité de Québec qui donnent des milliards aux médias traditionnels, le fait, sans contre rendu. Tout ceci à un prix, le prix de garder le silence, le prix de bafouer la liberté d'expression et celui de la désinformation, de modeler l'information pour un impact réduit sur des scandales (surtout sur Trudeau) qui reste cachés.

Les Manchettes ne se gêne pas pour dénoncer toute cette magouille politique et journalistique. Il ne le fait pas dans le politiquement correct,  et ça des répercussions, des conséquences, comme le fait que ce site a été dénoncé à Google par des journalistes corrompus. En procédant de la sorte «anti-démocratiquement» La Presse Canadienne tentait de faire fermer Les Manchettes.

Pour Google c'est normal de censurer à l'aide de son programme Adsense, le grand patron de Google à couché avec le premier ministre du Canada. 

Google paye son électricité moins de 4 cents le kilowattheure, reçois un congé fiscal de 15 % de son investissement (immeuble et équipement) et un remboursement complet de la TVQ et de la TPS. Et en plus d’autres générosités gouvernementales, Québec défraye à Google  20% des salaires de ses employés, jusqu’à concurrence de 20 000$ par année par employé.


Les Manchettes ne se gêne pas de dire que les médias traditionnels s'est du passé, mais dans un article publier dans le journal Le Soleil (Groupe Capital Media) on sort en grande pompe que les médias, titre,  «Les Québécois font confiance aux médias, mais moins à Québec» Mais juste ce titre mérite qu'on s'y attarde un peu et qu'on se penche sur la crédibilité des médias traditionnels.

Maintenant, voici une vidéo publier le 4 mars sur le journal web Le Soleil, fait par La Presse Canadienne sur YouTube : Voici la preuve que les médias dégringolent en popularité, portez une attention au nombre des vues, soit 49. Depuis le 4 mars, il y a eu seulement 49 personnes, et ce en dix jours qui se sont intéressés à l'article du journal Le Soleil. 49 personnes en dix jours de publication.

Maintenant à partir du 16 mars, regardez le nombre des vues de la même vidéo qui vont augmenter grâce au lien que Les Manchettes à partager ci-dessous. Imaginez-vous que ça prend Les Manchettes pour faire la job du journal Le Soleil, du Groupe Capital Media.

C'est à croire que La Presse Canadienne a répliqué à cet article :  Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Parce que, ce que fait La Presse Canadienne, elle cherche à minimiser les dommages, à passer aux citoyens des faux messages , mais j'irais beaucoup plus loin, pour toutes les recherches sur médias via les médias alternatifs, c'est un fiasco, les médias perdent énormément d'argent parce que 75% des gens ne croient plus aux médias traditionnels.

Dernièrement Les Manchettes à publié un article qui démontre avec preuves que les médias traditionnels sont impopulaires et qui est en première ligne, qui déclasse largement les médias traditionnels ? Exemple: comme Rebel News, True North et même Radio-Québec, Alexis Cossette l'analyse des médias, politique indépendant «qui à été le premier à dire et à prouver, pourquoi Donald Trump ne serait pas destitué» «qui à fait rougir les médias traditionnels», pour nommer qu'eux,  qui démontre la perte de vitesse des médias.

Des médias alternatifs extrêmement productifs, des journalistes honnêtes qui ne vivent que des dons du public (même Les Manchettes à fait des dons) c'est à rien comprendre quand nos médias traditionnels, eux se plaignent qu'ils n'ont pas d'argent et sont sur le bord de la faillite.

Voici l'article pondu par le journaleux Pierre Saint-Arnaud de La Presse Canadienne, Le Soleil et du Devoir. Je vais commenter quelques paragraphes pour tenter de vous faire comprendre que les médias traditionnels ont peur de médias alternatifs:


La Presse Canadienne : Par ailleurs, les jeunes font moins confiance aux médias traditionnels que leurs aînés et, paradoxalement, font davantage confiance qu’eux aux médias sociaux bien que ceux-ci soient des vecteurs reconnus de désinformation.

"Il est normal que les jeunes aient moins confiance, effectivement parce qu'ils sont sur les réseaux sociaux, ils sont beaucoup plus impliqués que la plupart des gens qui ont dans la trentaine avancés, qui la plupart ont une famille travaille à temps plein, arrive à la maison, se préparent aux tâches familiales, souper, bain, devoir, un peu de Facebook (amis, famille), de repos devant la télévision quelque heures, dodo et on recommence jusqu'à la fin de semaine. Fin de semaine, activité en famille, etc.

Ça,  c'est la vraie famille, celle que les médias et les politiciens préfèrent, celle qui ne voit rien, sauf ce qui lui est présenté à la télévision. Prenez comme TVA ou le Journal de Montréal qui ne cessent de publier des articles contre Donald Trump, pour ma part TVA et le Journal de Montréal n'ont aucune crédibilité, Les Manchettes là-prouvée dans cet article. «Journal de Montréal et TVA en guerre avec Donald Trump».

La Presse Canadienne : Ce sont là quelques-uns des constats qui se dégagent d’une vaste enquête réalisée par le Centre d’études sur les médias de l’Université Laval en octobre dernier, rendue publique mercredi et dont La Presse canadienne a obtenu copie.

" On se base sur une supposée enquête réalisée par le Centre d'études sur les médias de l'université Laval, il faut se demander pourquoi l'université Laval a décidé de faire une enquête et qui exactement a payé pour ? " Voilà mon compte rendu à propos de l'université Laval après avoir moi-même fait enquête de 2014-2017.

"Qui sont-ils les gens derrière ?, des amis, de la famille,  qui paie exactement, qui donne de l'argent, qui donne des dons, qui sont-ils les plus gros donateurs et puis-je rajouter,  un gros don donne la chance d'êtres reconnue pour obtenir des cadeaux. Là pour ne pas entrer dans la diffamation, je ne parle pas de bénéfice directement relier à l'université Laval, mais plutôt une très bonne façon de vous faire reconnaitre comme quelqu'un qui pourrait aider le Québec inc (libéral). exemple:  sur un conseil d'administration placé par la famille Desmarais." Entre vous et moi, peu-être que vous ne le savez pas, mais c'est les Desmarais qui contrôlent le Québec inc.

Voici à quoi ressemble le Québec inc. :

Clarica, Collège Jean-de-Brébeuf, Polytechnique de Montréal, Association canadienne des radiodiffuseurs, Bell Canada, Énergir inc (Gaz Métro), NAV Canada, IGOPP, HEC Montréal, l’Université Concordia, Université du Québec, Université Laval, McGill, Fondation Stephen Jarislowsky, l’Autorité des marchés financiers, Bombardier, Oerlikon Aérospatiale Inc, ALSTOM Canada, Logistec Inc, Voti Détection, Banque Nationale du Canada, Caisse Desjardins, BMO, Banque Laurentienne, Banque Nationale, TD, Fairstone Financial, Fiera Capital, Caisse de dépôt et placement du Québec, Rogers Communications, Le Bareau du Québec, tous les grosses les firme d'avocats(Ernst and Young, Stikeman Elliott LLP etc. ) , la plupart des firmes de génie-conseils, Hydro-Québec, Montreal Children's, CUMS, Sainte-Justine, Transcontinental, Cogeco,  Manue Vie, Molson, Saputo, Videotron, Quebecor, etc.

Tous les gens derrière les conseils d'administration, sans exception, se connaissent, mangent à la même table et partagent tout deux points en commun, ce sont des connaissances, amis de la famille Desmarais et ce sont des libéraux. Un exemple dernièrement sortit dans le Journal de Montréal «Des dizaines d’ex de Bombardier atterrissent chez Hydro-Québec. Depuis 2015, le PDG de la société d’État recrute des membres de sa haute direction chez son ex-employeur».

On sait que la famille Desmarais tente de mettre la main sur Hydro-Québec, on sait également que Bombardier sera vendu d'ici quelques années. Le but d'aller recruter des ex de Bombardier, c'est de faire des pressions, des études sur la rentabilité pour que les Desmarais obtiennent une part, mais ça ne serait pas surprenant, c'est que présentement l'entreprise électrique de Power Corporation (Énergie Power) ainsi que d'autres comme, Potantia, Nautilus, Lumenpulse obtiennent des contrats d'hydro. "On ne place pas des ex-Bombardiers chez Hydro pour rien!".

Bref, je m'égare un peu de mon sujet principale, mais c'était seulement pour vous donner un exemple, tout est relié, médias gouvernement, le Québec inc.

La Presse Canadienne: On y apprend ainsi que l’écrasante majorité des Québécois, soit 83 %, font confiance aux médias d’information (16 % leur font «très confiance» et 67 % leur font «assez confiance») et que près des trois quarts (73 %) font confiance aux journalistes.

Minute papillon! , on parle d'un échantillonnage de 1,000 répondants (une marge d’erreur qui n’est même pas estimée dans ce type de sondage) sur une population au Québec de 8 millions. On veut nous faire croire que 83% des gens font confiance aux médias, je l'ai trouvé drôle en tabarouette, je me suis presque pincé, je croyais rêver, grossièrement ridicule. Croyez-vous réellement que le sondage VISÉ réalisé par CROP soit vrai ? CROP une entreprise travaillant pour La Presse, les libéraux et on se sert d'elle comme d'un outil, entre autre pour cet article, tenter de convaincre les gens que les médias vont bien au Québec.

En fait, il va falloir arrêter de croire, aux sondages débiles qui dans la plupart du temps sont dirigés par des hommes politiques véreux fédéralistes , croire aux statistiques sur des échantillonnages de 1,000 répondants. Toutes les firmes de sondages sans exception ont une base donnée sur votre profil. Prenez par exemple : Jean-Marc Leger, de la firme Leger, tentez de vous inscrire pour faire soi-disant un peu d'argent en répondant aux sondages sur le site Leo Legeropinion.com. Une fois inscrit, il est écrit que (25% de votre profil a été complété) on vous demande votre date de naissance, si vous êtes un homme ou une femme, après avoir répondu votre profil sera complété à 50%, maintenant on vous demande votre adresse, pays , province et téléphone, maintenant votre profil est complété à 100%, vous pensez que ça va s'arrêter et vous allez pouvoir répondre aux sondages.

En fait ce n'est pas terminé, Leger veut en savoir un peu plus sur vous, votre santé, votre situation professionnelle et votre profil complet. Il veut tout savoir sur vous, il veut connaitre les habitudes de votre vie, il vous demande de répondre à trois sondages.

 

Le premier sondage sur votre santé:

Étape 1, On vous demande, si vous êtes un homme ou une femme, les problèmes de santé pour lesquels vous avez déjà reçu un diagnostic, 22 questions , Allergies, Cancer, Diabète,  etc. «N'est-ce pas bon pour une entreprise d'assurance de recevoir ces données ?» Étape 2 , 22 questions, veuillez indiquer les problèmes de santé pour lesquels un membre de votre famille ou ami(e) a déjà reçu un diagnostic ? Étape 3, 5 questions à répondre, vivez-vous avec l'un des handicaps suivants? Étape 4, oui ou non, êtes-vous un aidant naturel «des information qui pourrait être bonnes pour le gouvernement» Étape 5, oui ou non,  avez-vous actuellement un médecin de premier recours? «n'est-ce pas bon, pour des propriétaires de cliniques privées ?» Étape 6, 3 questions, à quelle fréquence voyez-vous chacun des professionnels de la santé suivants?, Étape 7, 5 questions, dans quelle mesure êtes-vous en accord ou en désaccord avec chacun des énoncés suivants à propos de votre santé et de votre bien-être? étapes 8,9,10,11,12,13,14,15, similaire 5,6,7,  Étape 16,

Avez-vous déjà essayé de consommer du cannabis?, Étape 17, quelle est la probabilité que vous achetiez du cannabis pour votre propre consommation à l’avenir?, Étape 18, consommer de l’alcool ?, Étape 19, fumer la cigarette, le cigare ou la pipe, Étape 20, participer à au moins 30 minutes d’exercice ?, Étape 21, prendre des vitamines ou des suppléments, Étape 22, vapotez-vous ?, Étape 23, prendre des drogues récréatives (autres que le cannabis ou la marijuana, Étape 24, portez-vous actuellement des lunettes, verres de contact ? Étape 25,  votre poids, Étape 26, combien mesurez-vous?, Étape 27, combien pesez-vous? , Étape 28, lequel des énoncés suivants décrit le mieux votre couverture d’assurance maladie actuelle?

Que fait Jean-Marc Leger avec vos données, vos informations personnelles, ça, je ne peux pas le dire, en fait je n'en sais rien, mais une chose sure, la question : peuvent-elles, se retrouver entre de mauvaises mains, exemple : dans des basses de données gouvernementales, SQDC, SAQ, clinique privée, ETC. ?.

Deuxième sondage, votre situation professionnelle :

Étape 1, quelle est votre occupation principale actuelle?, étape 2, êtes-vous le propriétaire d'une entreprise qui est une source de revenu?, après avoir répondu que j'étais propriétaire d'une entreprise :

Étape 3, quel est le secteur d’activités principal de l’organisation ou de l’entreprise?, Étape 4, l’étape actuelle du cycle de vie de l’entreprise?, questions: (croissance, opérationnelles, chiffres d'affaires, florissante), Étape 5, fonctions que vous occupez au sein de votre organisation?, Étape 6,  plus précisément, j'ai répondu santé, laquelle des catégories ci-dessous correspond le mieux à votre profession? Étape 7, encore plus précisément, Étape 8, encore plus précisément, Étape 9, 20 choix de réponses, quelle est la principale industrie de l’entreprise ou de l’organisation dont vous êtes propriétaire? , Étape 10, 3 questions à répondre, à votre connaissance, votre organisation emploie-t-elle des travailleurs de l’environnement? Étape 11, combien de personnes votre entreprise ou organisation emploie-t-elle ?, Étape 12, 20 question sur votre salaire, à combien évalueriez-vous les revenus annuels bruts (chiffre d’affaires de l'année dernière) de l’entreprise? , Étape 13, parmi les 10 choix de réponses qui suivent, lequel ou lesquels correspond(ent) le mieux à votre titre actuel?, Étape 14, 10 choix de réponses, comment évalueriez-vous votre degré de participation à la prise des décisions concernant les sujets suivants?, Étape 14, inscrivez la date, depuis quand êtes-vous propriétaire de cette entreprise / organisation?, Étape 15,

Les questions suivantes portent sur votre situation professionnelle : oui ou non,  êtes-vous membre d’une association professionnelle ou d’un ordre professionnel?, Étape 16, combien de fois avez-vous voyagé à titre professionnel au cours des 12 derniers mois dans les destinations suivantes?

Troisième sondage sur votre profil personnelle: 

Ce sondage de profilage nous permettra de vous connaître et vous permettra d'augmenter vos chances de gagner l'un de nos prix mensuels. «permettra d'augmenter vos chances de gagner l'un de nos prix mensuels»

Étape 1, deuxième fois, en quelle année êtes-vous né? , Étape 2,  votre province/état, Étape 3, question 1, quelle est la langue que vous avez apprise en premier lieu à la maison dans votre enfance et que vous comprenez toujours aujourd'hui?, concernant votre origine ethnique, êtes-vous.. Blanc caucasien, Amérindien première nation, chinois, sud asiatique, indien, pakistanais, Sri lankais, Africain, Afro-américain, (hors maghreb), Phillipin, Latino-Américain, sud-est asiatique, Arabe, etc. C

Concernant votre statut social, êtes-vous..., quel est le dernier degré de scolarité que vous avez complété?, parmi les catégories suivantes, laquelle reflète le mieux le Revenu TOTAL avant impôts de tous les membres de votre foyer pour l'année 2019, est-ce..., quelle est votre occupation principale actuelle?, Étape 4, Autre que votre langue maternelle, quelle est la deuxième langue que vous comprenez?, Étape 5, où êtes-vous né ?, Étape 6, où est née votre mère?, Étape 7, où est né votre père?, Étape 8, quelle est votre religion ou confession religieuse? chrétien, juif, musulman etc. êtes-vous personnellement pratiquant(e) ? , Étape 9, en m'incluant, mon foyer compte..., adultes, ados, enfants 7-12, Étape 10, en parlant de la cigarette, vous définissez-vous comme..., Étape 11, lequel des énoncés suivants décrit le mieux votre poids?, Étape 12, dans la case ci-bas, veuillez entrer votre(vos) condition(s) ou maladie(s). Dans la liste déroulante qui apparaîtra, veuillez choisir l'option la mieux adaptée à votre situation. Étape 13, en vous excluant, quelles sont les personnes vivant avec vous?, sexe, âge, lien avec cette personne, Étape 14, Un aidant naturel, c'est quelqu'un qui est responsable de s'occuper d'une autre personne, par exemple, une personne qui est handicapée, malade ou un enfant avec une condition de santé nécessitant des soins spécifiques. Êtes-vous un aidant naturel?.

Quelques minutes plus tard, on me revient avec un nouveau sondage, ou l'on me demande clairement dans qu'elle région que j'habite (j'écris une fausse région et fausse ville), (pourtant avec mon adresse c'était assez clair) maintenant on me dit que les critères de ce sondage ne correspondent pas à mon profil. Je tente un nouveau sondage: «les habitudes, comportements et préférences en matière de voyage» on me demande mon orientation et attirance.

Ça mes amis, on appelle cela des sondages ciblés, très facile pour le propriétaire d'aller chercher la cote voulue auprès de ses clients, un client heureux c'est un client que revient . Je vous donne un exemple: supposons qu'une question est posée sur la loi 21, le titre : pensez-vous que la CAQ devrait reculer sur la loi 21 ? C'est très facile, de faire dire que la CAQ devrait reculer, il s'agit de contacter les gens dans un quartier spécifique, l'origine ethnique, la langue, etc., et le tour est joué, nous avons un sondage qui va faire dire que la CAQ devrait reculer!! Pour les entreprises qui demande des sondages, même si les sondages sont ciblés et faux, ils s'en foutent, pourvus que ça passe dans les médias, ça donne des pressions aux gouvernements et ça ne change rien pour madame ou monsieur tout le monde à la maison. Ce n'est pas pour eux que sont fait les sondages, sauf bien sûr en temps politique.

La Presse Canadienne : La confiance envers les journalistes oeuvrant dans les médias traditionnels (presse écrite, radio télévision) atteint même 85 %. À l’opposé, le niveau de confiance chute à 55 % envers les journalistes qui interviennent dans les médias sociaux.


Ce qu'on tente de faire croire, cette perte de confiance envers les journalistes des médias traditionnels, serait à cause des réseaux sociaux. Pourtant si on regarde le nombre de partages via les médias alternatifs, on voit clairement une méchante différence, on voit très clairement que les médias traditionnels sont incapables de rivaliser, ils sont très loin derrière.

La perte de confiance vient du fait que chaque jour les gens s'aperçoivent que l'information est biaisée et que la bonne information se retrouve un peu partout sur le web. La beauté de la chose, 75% des terriens possèdent un téléphone portable (une bonne chose) quand les médias tentent de faire passer un message, ça ne fonctionne pas, les gens ne sont pas dupent, on voit très bien de qu'elle côté la corde est tirée.

Voici un exemple d'article qui démontre, pourquoi les gens perdent confiance et deviennent méfiants envers les médias traditionnels, le titre du Journal de Montréal «L'élection de Trump aurait perturbé la natalité en Ontario» il faut vraiment le faire, tenter de convaincre ses lecteurs que Trump est dangereux, on nous sort des arguments tels que, des études ont déjà démontré que, lors de catastrophes naturelles ou d'évènements traumatisants, comme une attaque terroriste de grande ampleur, on observe une légère baisse du nombre de naissances.

En fait on tente par cet article de vous faire peur, en émettant l’hypothèse qu’à cause de Trump il peut y avoir des attaques terroristes comme celle de novembre 2001. Dans cet article, on peut sentir la hargne de ce média à l’égard de Trump, la malhonnêteté de nous amener à le détester.

Le Journal de Montréal et TVA n'ont pas cessé de nous présenter tous les jours des pseudo spécialistes pour nous faire croire que Trump sera destitué, tous les médias ne faisaient que parler de Trump, comme c'était le cas avec le rapport Miller et dans les deux cas c'était démonstratif de désinformation.

Par toutes leurs attaques, répéter par la plupart des médias traditionnels, qui n'ont abouti absolument à rien, sauf de perdre énormément de crédibilité, au point de ne plus être partagé sur les réseaux sociaux, au point que les gens les critiquent ouvertement en disant que c'est des fake news.

On nous apprend depuis notre tout jeune âge, que nous vivons avec des gens différents, des opinions différentes, de ne pas faire de l'intimidation, de ne pas faire de l'incitation à la haine, de respecté les autres avec égard et considération pour ne pas porter atteint ou préjudices.

C'est tout le contraire des médias d'aujourd'hui qui incitent à la haine, les journalistes ont perdu l'obligation morale de respecter le métier, le pourquoi, qu'ils se sont engagé, on peut s'interroger sur la valeur du "travail" qui est réellement accompli lorsqu'ils rédigent un article, car tous les jours on saute de grandes lignes volontairement (on cache la vérité) pour s'assurer d'une chose, qu'ils (les médias) vont paraitre dans le prochain budget canadien.

Le choix d'une nouvelle ainsi que l'importance à lui accorder appartiennent aux médias, bien que cette discrétion ne puisse s'exercer d'une façon absolue sans être mesurée aux exigences de la responsabilité d'informer complètement et de façon équilibrée la population sur une question, une question simple, qui est de l'intérêt public.

Les journalistes savent très bien, profitent souvent du moment où il y a une catastrophe, pour volontairement garder sous silence des incidents dans la plupart des cas, gouvernementaux.  Il faudrait s'interroger sur la structure des médias canadiens, refaire une refonte du système journalistique et refaire le code déontologique qui laisses libre d'écrire ce qu'ils veulent, sans ou plus moins être inquiétées.  Dans presque tous les cas,  99%, des plaintes sont rejetées, surtout celles déposées contre La Presse, Radio-Canada, Le Devoir,, , Le Journal de Montréal et TVA quand à eux ils font les frais du Conseil de Presse. ( On se demande bien pourquoi )

L'information d'intérêt public n'existe plus, maintenant c'est de l'information dans l'intérêt du gouvernement, contre le public.

Regardez la structure de l'indépendance du Conseil de Presse :

  1. Paule BEAUGRAND-CHAMPAGNE, retraitée et consultante en information (Montréal)
  2. Pierre CHAMPOUX, directeur – Opérations numériques et relations citoyennes, Information, ICI Radio-Canada (Montréal) – trésorier
  3. André DALLAIRE, directeur, traitement des plaintes, Société Radio-Canada (Montréal)
  4. Mme Caroline Belley, journaliste, de la Société Radio-Canada « La Facture »
  5. Katerine Belley-Murray, Le Quotidien, (Groupe Capitale Media).
  6. Denis GUÉNETTE, Société Radio-Canada (Québec
  7. Vincent LAROUCHE, La Presse (Montréal)
  8. Pierre-Paul GAGNÉ, ex-responsable des pages Forum, La Presse (Montréal) trésorier
  9. Jeanne DOMPIERRE, rédactrice en chef, La Fabrique culturelle – Télé-Québec (Montréal)
  10. Éric TROTTIER, vice-président à l’information et éditeur adjoint, La Presse (Montréal)
  11. Adélard Guillemette : Ex-sous-ministre au gouvernement du Québec, Adélard Guillemette
  12. Jed KAHANE, directeur de l’information, Bell Média (Montréal)
  13. David JOHNSTON, rédacteur, section communauté, The Gazette (Montréal)
  14. Éric LATOUR, chef de l’information, Astral Média inc. (Montréal)
  15. Maxime BERTRAND, ICI Radio-Canada (Montréal)
  16. Simon CHABOT-BLAIN, La Presse (Montréal)
  17. Martin FRANCOEUR, Le Nouvelliste (Trois-Rivières)
  18. Lisa-Marie GERVAIS, Le Devoir (Montréal)
  19. Noémi MERCIER, journaliste indépendante (Montréal)
  20. Marie-Josée PAQUETTE-COMEAU, ICI Radio-Canada (Montréal)
  21. Johanna PELLUS, Métro Média (Montréal)

Tous les membres font partie de médias fédéralistes, pour ma part j'en déduis que ce Conseil de Presse c'est une vraie blague, c'est de prendre les gens pour des idiots. 

Nomination des membres du Conseil de Presse

  • Les membres journalistes sont nommés par l’assemblée générale de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec ;
  • Les membres des entreprises de presse sont désignés par :
    • L’Association des quotidiens du Québec
      • Capitales Médias (anciennement Martin Cauchon)
        • Le Droit
        • Le Nouvelliste
        • Le Quotidien
        • Le Soleil
        • La Tribune
        • La Voix de l’Est
      • Le Devoir (Brian Myles)
      • La Presse (enciennement Desmarais, maintenant OBNL, (toujours sous la surveillance des Desmarais )
    • Bell Média
    • Cogeco
    • Hebdos Québec
    • ICI Radio-Canada
    • Télé-Québec

On remarquera que le Journal de Montréal,  le Journal de Québec ou même le diffuseur TVA ne fait pas partie des membres. Depuis que Le Conseil de Presse existe, soit 1973, plaintes qui ont été portées contre les médias.

1973 - 1980

Plainte rejetée = 5 Le Devoir, retenue = 0

Plainte rejetée = 8 Le Soleil, retenue = 3

Plainte rejetée = 7 La Presse, retenue = 2

Plainte rejetée = 0 Journal de Montréal, retenue = 5

Plainte rejetée = 0 TVA retenue = 1

Plainte rejetée = 2 Journal de Québec retenue = 12

1980 - 1990

Plainte rejetée= 18 Le Devoir, retenue = 5

Plainte rejetée = 10 Le Soleil, retenue = 8

Plainte rejetée = 38 La Presse, retenue = 13

Plainte rejetée = 5 Journal de Montréal, retenue = 21

Plainte rejetée = 2 TVA, retenue = 1

Plainte rejetée = 2 Journal de Québec,  retenu = 4

Plainte rejetée = 28 The Gazette,  = retenue = 14

1990 - 1995

Plainte rejetée= 10 Devoir, retenue = 0

Plainte rejetée = 4 le soleil, retenue = 1

Plainte rejetée = 19 La Presse, retenue = 8

Plainte rejetée = 12 Journal de Montréal,  retenue = 8

Plainte rejetée = 0 TVA, retenue = 4

Plainte rejetée = 8 Journal de Québec,  retenue = 3

Plainte rejetée = 11 The Gazette,  = retenue = 0

2000 - 2005

Plainte rejetée = 11 Devoir, retenue = 1

Plainte rejetée = 14 Le Soleil, retenue = 3

Plainte rejetée = 19 La Presse, retenue = 11

Plainte rejetée = 23 Journal de Montréal,  retenue = 6

Plainte rejetée = 10 TVA, retenue = 5

Plainte rejetée = 6 Journal de Québec,  retenue = 4

Plainte rejetée = 18 The Gazette,  = retenue = 2

Plainte rejetée = 14 Radio-canada,  = retenue = 4

2000 - 2005

Plainte rejetée = 3 Le Devoir, retenue = 2

Plainte rejetée = 9 Le Soleil, retenue = 5

Plainte rejetée = 23 La Presse, retenue = 3

Plainte rejetée = 18 Journal de Montréal,  retenue = 5

Plainte rejetée = 9 TVA, retenue = 6

Plainte rejetée = 2 Journal de Québec,  retenue = 3

Plainte rejetée = 11 The Gazette,  = retenu = 5

Plainte rejetée = 19 Radio-canada,  = retenu = 5

Plainte rejetée = 0 La Presse Canadienne,  retenu = 0

2005 - 2010

Plainte rejetée = 5 Le Devoir, retenue = 1

Plainte rejetée = 8 Le Soleil, retenue = 1

Plainte rejetée = 29 La Presse, retenue = 5

Plainte rejetée = 10 Journal de Montréal,  retenue = 10

Plainte rejetée = 12 TVA, retenue = 7

Plainte rejetée = 4 Journal de Québec,  retenue = 8

Plainte rejetée = 8 The Gazette,  = retenue = 2

Plainte rejetée = 21 Radio-canada,  = retenue = 4

2010 - 2015

Plainte rejetée = 4 Devoir, retenue = 3

Plainte rejetée = 6 Le Soleil, retenue = 1

Plainte rejetée = 20 La Presse, retenue = 11

Plainte rejetée = 13 Journal de Montréal,  retenue = 23

Plainte rejetée = 12 TVA, retenue,  = 19

Plainte rejetée = 7 Journal de Québec,  retenue  = 9

Plainte rejetée = 4 The Gazette = retenue  = 2

Plainte rejetée = 15 Radio-canada = retenue = 3

2015 - 2020

Plainte rejetée = 4 Le Devoir, retenue = 1

Plainte rejetée = 11 Le Soleil, retenue = 3

Plainte rejetée = 30 La Presse, retenue = 11

Plainte rejetée = 29 Journal de Montréal,  retenue = 25

Plainte rejetée = 17 TVA, retenue,  = 15

Plainte rejetée = 6 Journal de Québec,  retenue = 15

Plainte rejetée = 0 The Gazette,  = retenue = 1

Plainte rejetée = 21 Radio-canada,  = retenue = 7

Si on regarde depuis 1973,  le nombre de plaintes qui ont été portées contre les médias, on peut très bien s'apercevoir que Le Conseil de Presse favorisait La Gazette, La Presse, Le Soleil, Radio-Canada, Le Devoir, pour ce qui est du Journal de Québec, Le Journal de Montréal et TVA,  ils sont ceux qui ont le plus de fois été reconnus coupable de manquement.

  • Le Droit sur 11 plaintes, 3 ont été retenues pour manquement (27,272% retenues)
  • Le Soleil sur 91 plaintes, 24 ont été retenues pour manquement  (26.373 % retenues)
  • La Presse sur 251 plaintes, 66 ont été retenues pour manquement  (26.294% retenues)
  • Radio-Canada sur 139 plaintes, 29 ont été retenues pour manquement (20.863% retenues)
  • La Gazette sur 113 plaintes, 27 on été retenues pour manquement (23.893% retenues)
  • Le Devoir sur 60 plaintes, 13 retenues pour manquement (21.667% retenues)
  • Le Journal de Montréal, sur 215 plaintes, 103 ont été retenues pour manquement, (47,906% retenues)
  • Le Journal de Québec, sur 95 plaintes, 58 ont été retenues pour manquement (61.052% retenues)
  • TVA Nouvelles, sur 120 plaintes, 58 ont été retenues pour manquement (48.333% retenues)

Il est clair que certains médias ont été favorisés par Le Conseil de Presse. Ce qui est assez frappant, c'est, si monsieur tout le monde porte plainte, la chance de gagner, semble moins évident que si vous êtes une personne ou des groupes organismes reconnus.

Comment, pouvons-nous avoir confiance à ce Conseil de Presse ou des journalistes des médias siège sur le conseil d'administration, ça n'a aucune espèce de sens!, pour ma part, c'était comme si tu décidais de mettre des membres des Hell's Angels sur le conseil d'administration de SQDC.

Évidement quand des noms au Conseil de Presse comme Bell Média (fédéraliste), Cogeco (fédéraliste), Hebdos Québec anciennement Transcontinental (fédéraliste), Ici Radio-Canada (fédéraliste), Télé-Québec (fédéraliste) faut pas s'attendre à ce que les choses soient équilibrées.

Les médias sont déterminés à désinformer, censurer pour obtenir des milliards de subventions, surtout quand Google Adsense surveille à la demande des gouvernements ce qu'ils publient. On ne crache pas sur la main qui nous nourrit.

Voici le fameux médecin de Toronto qui s'est demandé si l'élection du président Trump pouvait avoir eu un effet:

En fait CBC (Radio-Canada) à été le premier à sortir l'article le 3 mars à 4h00 pm et le journal de Montréal n'a fait que copier les grande lignes à 4h38 pm.

Vous remarquerez une chose très importante en ce qui concerne ces larbins de journaleux du Journal de Québec ou celui de Montréal, les milliers d'articles publiés anti-Trump, ces publications qui démontrent qu'une seule chose, soit le côté maladif et compulsif des journaleux.

Les médias sont outrageusement complaisants avec Justin Trudeau, pourtant :

  • N'est-ce pas lui, qui est en train de vider les coffres, prendre l'argent des citoyens pour le donner à qui en veut ? ( comédien Trevor Noah 50M Millions, Hamas 351 Millions, Pakistan 2 milliards, Libye 1 milliard 450 millions, Égypte 397 millions, Mexico 622 millions, Russie 380 millions, Haïti 1 milliard 400 millions, Jordanie 463 millions, Kenya 816 millions, Soudan 870 millions, Nigéria 456 millions, Uganda 451 millions, Congo 359 millions, Ethiopie 981 millions, Afrique 566 Millions, Senegal 698 Millions, Mozambique 404 Millions, Zambie 331 millions, Kazakhstan 304 millions).
  • N'est-ce pas lui qui se prostitue, intéressé uniquement des appuis des pays africains pour la candidature du Canada au Conseil de sécurité de l’ONU ?
  • N'est-ce pas lui qui passe des lois, qui empêche, journalistes ou citoyens d'avoir accès à la provenance de l'argent envoyé ou reçu des mosquées ? Projet de loi C-58 « est principalement une restriction à l’accès à l’information »
  • n'est pas lui qui semble impliqué dans plusieurs magouilles SNC Lavallin ?
  • N'est-ce pas lui, qui fait un fou de lui à chacun des endroits, pas de leadership ?
  • N'est-ce pas lui qui démontre sa grande lâcheté devant la crise autochtone ?
  • N'est pas lui qui a été retrouvé coupable d'ingérence politique ?
  • N'est-ce pas lui qui a reçu 70 000 $ après avoir autorisé le même jour à une banque de commencer ses opérations à Vancouver et dans la région de Toronto ?
  • N'est-ce pas lui qui a donné 10 millions à un terroriste, qui a été retrouvé coupable aux É.-U. d'avoir tué un soldat américain ?
  • N'est-ce pas lui a payé un total de 31,3 millions de dollars pour dédommager trois Canadiens accusés de terrorisme et torturés en Syrie et en Égypte ?
  • N'est-ce pas lui qui insulte, déteste les Québécois, en fait la preuve en attaquant la loi du Québec, «la loi 21 » ?
  • N'est-ce pas lui qui ne respecte pas la liberté d'expression, cherche à passer une loi contre les médias alternatifs les contrôlés de peur de voir son image se ternir ?
  • N'est ce pas lui, qui au total, 86 bouteilles de vin, 196 bières, 6 petites bouteilles de vodka et 143 000 $ en nourriture ont été consommés durant le séjour, qui comprenait neuf vols, a couté 1,66 million de dollars aux contribuables ?
  • N’est-ce pas lui qui a donné à ses amis les commandes de la machine libérale à ses amis, celle qui remplace la Mafia (SQDC) ?
  • N’est-ce pas lui qui parle de sa petite personne au lieu de s’inquiéter des Canadiens (Coronavirus)
  • N’est-ce pas lui qui a placé un protégé de la famille Desmarais, journaliste André Pratte de La Presse comme sénateur pour l’article qui aurait soit disant fait changer l’opinion publique sur Philippe Couillard ( 3 raisons de voter libéral) (André Pratte a démissionné de son poste comme sénateur croyant qu’il serait respecté par le gouvernement du Canada, qui en fait, a été le contraire)
  • N’est-ce pas lui qui met la population canadienne en danger, ne ferme pas les frontières et le chemin Roxham durant la propagation du Coronavirus ?
  • N’est-ce pas aussi lui qui a attendu une poursuite parce qu’il n’a jamais voulu faire des excuses à Mme Diane Blain, l’a insulté, diffamé devant des millions de personnes ?
  • N'est-ce pas lui qui a fait entrer des djihadistes par la grande porte du Canada, ces djihadistes constituent une véritable menace pour le Canada ?
  • N'est-ce pas lui qui a accepté que des blindés fabriqués au Canada soient vendus à l’Arabie Saoudite! L'Arabie Saoudite mène une guerre atroce au Yémen, tuant de milliers femmes et enfants ?
  • N'est-ce pas lui en 2011, qui à retiré un passage dans le guide des nouveaux arrivants “pratiques culturelles barbares”, considérées comme crimes d’honneur et l’excision du clitoris ?
  • N'est-ce pas sa fondation qui semble en conflit d'intérêts avec sa fonction comme premier ministre ? (les dons à la Fondation Trudeau ont quadruplé, les dons étrangers ont augmenté de 10 fois plus)(certaines des plus grandes sociétés canadiennes, dont Air Canada, BMO, Suncor et Produits forestiers résolus, ont parrainé des conférences de la Fondation Trudeau. Alors qu'un tel Bombardier a même des membres de son conseil d'administration directement sur celui des Fondations Trudeau).
  • N'est-ce pas lui qui à voté pour la Motion M-103, « condamner l'Islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques » cette motion va limiter la liberté d'expression et même approuver un jour la charia au Canada ?
  • N'est-ce pas lui qui a passé des vacances chez son ami l’Aga Khan, chef des musulmans ismaélites, des progressistes, qui ont couté 215 000 $ aux contribuables. Trudeau a versé 330 M$ à la Fondation de son ami Aga Khan depuis 1981, dont 110 M$ depuis son arrivée au pouvoir en 2015.
  • N'est-ce pas lui qui a accommodé les sikhs avec le port de Kirpan, le poignard à double tranchant qu'ils portent à bord des avions ?
  • N'est-ce pas lui qui à accommoder le sikh en Alberta pour circuler à moto sans casque, pourtant, les Québécois et autres Canadiens n'ont pas le droit ?
  • N'est-ce pas lui qui démontre que depuis la prise de pouvoir, que la création d’emplois à temps plein, c'est un échec!
  • N'est-ce pas lui qui a donné 595 millions aux médias pour le faire réélire en 2019 ?
  • N'est-ce pas lui qui a donné notre argent donné : à la fondation Clinton = 600 Millions ?

Quand nos journaleux nous disent qu’ils ne font pas de désinformation, il est vrai que certains critiquent les agissements de Trudeau, mais vous remarquerez que les critiques sont toujours suivis un peu plus bas d’une explication pour déculpabiliser ses gestes. Pour ma part, j’ai tellement plus confiance aux médias que même si un article peut sembler tenir la route (vrai) je doute encore.

La question: comment un journaleux peut-il se lever le matin, et supposer être démocratique, informer, vouloir quand même aller travailler, écrire des fakes news ? Peine à comprendre cet emploi qui est censé être valorisant, qui maintenant est dévalorisant aux yeux de presque 75% de la population.

  • Si l'on regarde juste l’histoire de Mme Diane Blain, on voit très bien pour ceux qui la suivent, les derniers évènements du dossier de la poursuite contre Trudeau, démontrent très clairement le silence des médias, ce qui démontre qu'une chose le mot d'ordre reçu de Trudeau, ferme ta gueule!
  • Mêmes choses pour les nombreuses manifestations en 2019 devants TVA Nouvelles durant 4 mois, rien n’a paru dans les médias.
  • Richard Bain qui a tiré et tué au Métropolis considéré comme un malheureux qui aimait son Canada VS un homme qui a lancé une boule de papier à Trudeau considéré dangereux par les médias.
  • L’histoire de Trudeau avec une étudiante lorsqu’il était enseignant à Vancouver( qui semble plausible ) mais rien dans nos médias, même ce qui est le plus surprenant, Radio-Canada n’a pas tenté taire la rumeur avec sa nouvelle page Fake News.
  • Une voiture qui explose en Ontario, elle était bourrée de charges explosives, rien, l’affaire a été étouffée dans l’œuf.
  • Les médias ne mentionnent plus le chemin Roxham qui portant des milliers d’immigrés passent illégalement.
  • Aucun reproche contre la religion musulman, qui pourtant devait faire l’objet d’un débat sur leur façon de voir notre loi.
  • Un homme qui maintenant transformé en femmes à la tête de La Fédération des Femmes du Québec. On ne critique pas, tout est normal.
  • Vous remarquerez qu'il n'y a pas de journaleux qui posent la question à Trudeau sur le danger de garder le chemin Roxham ouvert durant la pandémie.
  • Pour Trudeau, il n'est pas question de contrôler les aéroports durant la pandémie, ce n'est pas un problème de santé publique et aucun journaliste ne réplique à cette réponse stupide.
  • Prenez Pierre Dion (je n'ai aucun parti pris pour lui) sauf qu'il est évident que TVA aimerait lui faire la peau, parce qu'il le dénonce comme fake News DEVANT LE STUDIO. Quand le journaliste Poirier porte plainte contre lui pour menace et en aucun temps les médias en ont parlé, il faut se poser une sérieuse question, pourquoi ce silence ?

Nos médias ne sont plus ce qu'ils étaient, ils sont dangereux pour la démocratie, ils manipulent l'opinion publique dans le but,  bien sûr, pour une seule chose,  de plaire au gouvernement canadien.

Poursuivons avec La Presse CanadienneLorsqu’on demande aux répondants de nommer des journalistes auxquels ils font confiance, leurs réponses démontrent clairement que le public classe sous le même parapluie de «journaliste» des présentateurs de nouvelles, des animateurs, des chroniqueurs d’opinion et commentateurs. Ainsi, les noms qui ont obtenu plus de 10 mentions sont ceux de Pierre Bruneau, Patrick Lagacé, Richard Martineau, Mario Dumont, Paul Arcand, Patrice Roy, Céline Galipeau, Sophie Thibault et Chantal Hébert.

La Presse Canadien, le sondage CROP, les journalistes nommés ci-dessus ont obtenu une mention de confiance,, pour ma part c'est de la grosse boulchit, comme d'habitude, ce sont les pires journalistes auquel les gens peuvent avoir confiance. Il est quand même bizarre de retrouver le nom de Richard Martineau sur cette liste, qui n'a aucun lien avec les autres, pourquoi, pour démontrer aux gens que ce sondage peu-être plausible ?

Il est vrai que Richard Martineau est beaucoup aimé, 2000% + que tous les autres journalistes réunis ensemble , mais pourquoi proposé son nom qui n'a aucun lien avec les autres, ça ressemble drôlement à de la manipulation.

L’enquête a été menée par la firme CROP du 3 au 23 octobre 2019, à partir d’un panel web. Les Manchettes n'a rien trouvé, aucun lien sur le sondage. !!

Voici petit test, sur le même sondage qui à été proposé par la firme CROP : http://lesmanchettes.com/societe/sondage/1328-selon-la-presse-canadienne-ce-sont-les-meilleurs-journalistes-au-quebec

Pour le mot de la fin, je pourrais vous faire des liens entre journalistes, policiers et politiciens, mais je vais m'arrêter là présentement, mais sachez une chose, ce n'est pas Justin Trudeau qui cherche à contrôler les médias alternatifs, c'est plutôt les médias traditionnels qui font des pressions sur le gouvernement à cause de leurs pertes de popularité.

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Quand, les médias et La Presse Canadienne tentent de sauver les meubles!

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Les médias traditionnels ont peur de perdre leurs places

Panique climatique - des décrypteurs décryptés - Radio-Canada

Panique climatique - des décrypteurs décryptés - Radio-Canada

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

La Presse - Obnl perd de la crédibilité de jours en jours, sommes-nous surpris ?

La Presse - Obnl perd de la crédibilité de jours en jours, sommes-nous surpris ?

Est-ce le Journal Métro s'adonne à la censure ?

Est-ce le Journal Métro s'adonne à la censure ?

Homme de « race blanche », El Paso

Homme de « race blanche », El Paso

C'est fini pour Capital Médias, kaput!! - Martin Cauchon, déclare faillite

C'est fini pour Capital Médias, kaput!! - Martin Cauchon, déclare faillite

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.