Publicité

Les tromperies en aluminium et l'inconduite académique du Dr Paul Offit

Les parents peuvent être rassurés sur le fait que les traces d'aluminium dans les vaccins ne peuvent pas faire de mal. Dr Paul Offit : promoteur de vaccin, concédant de licence de brevet de vaccin et expert en autisme, 2015

REMARQUE : Depuis cet article tel qu'il a été écrit (en 2015), CHOP et Offit ont supprimé certaines de leurs déclarations citées ici. Je suppose qu'ils ont réalisé que leurs déclarations étaient indéfendables. Cet article n'est pas maintenu pour suivre les dernières absurdités de CHOP/Offit sur l'adjuvant d'aluminium.

(Article republié à partir de VaccinePapers.org)

Le Dr Paul Offit est un défenseur bien connu des vaccins et médecin au Childrens Hospital of Philadelphia (CHOP), où il est directeur du Vaccine Information Center. Le vaccin contre le rotavirus qu'il a développé a rendu Offit très riche. Il défend vigoureusement les vaccins dans les médias, souvent avec des demi-vérités et des mensonges purs et simples.

Afin de défendre les vaccins et les allégations d'innocuité des vaccins, le Dr Offit doit également défendre la pratique consistant à injecter aux enfants des adjuvants d'aluminium, malgré l'absence de preuves d'innocuité et de preuves substantielles de préjudice. Sur le site Web du CHOP ici (CHOP – Vaccins et aluminium), le Dr Offit déclare ce qui suit :

L'aluminium et la grossesse


Les quantités d'aluminium fluctuent naturellement au cours de l'activité cellulaire normale. On le trouve dans tous les tissus et on pense également qu'il joue un rôle important dans le développement d'un fœtus sain. Ceci est étayé par plusieurs constatations :


* Pendant les grossesses saines, la quantité d'aluminium dans le sang d'une femme augmente.
*La quantité d'aluminium dans le sang du fœtus augmente entre quatre mois et demi et six mois de gestation et de nouveau à huit mois de gestation.
*À l'accouchement, le sang des nourrissons nés à terme contient plus d'aluminium que celui de la mère, mais il diminue peu de temps après l'accouchement.
*Le sang des prématurés contient plus d'aluminium que celui des nourrissons nés à terme.
*Les concentrations d'aluminium dans le tissu cérébral sont élevées pendant la gestation et les plus élevées immédiatement après la naissance.
*Le lait maternel des mères de bébés prématurés contient plus d'aluminium que celui des mères qui ont porté leur bébé à terme.

La page CHOP sur l'aluminium est ici : Déclaration CHOP/Offit sur l'aluminium

Dans ces déclarations, le Dr Offit affirme que l'aluminium est un nutriment, c'est-à-dire un minéral ayant des fonctions saines dans le corps humain. C'est absolument faux. L'aluminium n'a aucune fonction saine dans le corps ou tout autre être vivant. C'est une toxine et une toxine seulement, pour toutes les formes de vie.

Le fait que les concentrations d'aluminium augmentent dans le sang et changent dans certains tissus ne signifie ni ne suggère en aucun cas que l'aluminium remplit des fonctions bonnes ou nécessaires. Son juste se déplaçant autour du corps comme toutes les substances sont connues pour le faire. Les niveaux de plomb dans le sang peuvent également augmenter pendant la grossesse. Bien sûr, cela ne signifie pas que le plomb est un nutriment ou qu'il joue un « rôle important » dans le développement d'un fœtus en bonne santé. Le seul « rôle » joué par le fœtus est d'endommager le fœtus. C'est la même chose avec l'aluminium.

Ces déclarations du Dr Offit sont trompeuses et non scientifiques. Le Dr Offit trompe ceux qui ne sont pas bien formés en nutrition ou en médecine. Ce comportement du Dr Offit est honteux.

Ce qui se passe réellement avec les taux sanguins d'aluminium pendant la grossesse, c'est que l'aluminium est mobilisé à partir de l'os. L'os est un lieu de stockage pour l'aluminium, tout comme pour le plomb. Les métaux toxiques dans les os ont tendance à causer moins de dommages que d'autres endroits, comme le cerveau. Donc, mettre des métaux toxiques dans les os minimise les dommages qu'ils causent. Pendant la grossesse, les minéraux sont extraits des os pour être utilisés par le fœtus en développement. C'est bien connu. Par conséquent, les métaux toxiques stockés dans l'os sont également libérés. L'aluminium et le plomb sont libérés par la déminéralisation osseuse pendant la grossesse.

Considérez ce rapport de cas d'une femme qui a connu une augmentation de 3 fois des niveaux de plomb dans le sang pendant la grossesse, causée par la mobilisation du plomb de l'os. La même chose se produit avec l'aluminium. Il est ridicule de dire que cela signifie que l'aluminium ou le plomb « joue un rôle important » chez le fœtus.

« Nous rapportons le cas d'une femme adulte qui avait été exposée au plomb pour la dernière fois 7 ans plus tôt, mais qui présentait maintenant des symptômes et des signes d'empoisonnement aigu au plomb que nous avons traité par chélation. En l'absence d'exposition aiguë au plomb, ses niveaux accrus de plomb étaient probablement dus à une mobilisation et une redistribution accrues des tissus minéralisés pendant et après une grossesse récente.

Article complet : Empoisonnement au plomb chez un adulte : mobilisation du plomb par la grossesse

L'augmentation des taux sanguins pendant la grossesse ne signifie pas que l'aluminium « joue un rôle important dans le développement d'un fœtus sain ».

Offit l'illogique
Le Dr Offit semble penser que les observations suivantes prouvent que l'aluminium est un nutriment aux fonctions bénéfiques et saines chez le fœtus. Offit dit ce qui suit sur le site Web de CHOP :

*Le sang des prématurés contient plus d'aluminium que celui des nourrissons nés à terme.
*Le lait maternel des mamans avec des bébés prématurés contient plus d'aluminium que celui des mamans qui ont porté leur bébé à terme.“

Compte tenu des effets toxiques bien connus et prouvés de l'aluminium, c'est exactement le contraire. L'aluminium élevé chez les prématurés n'est pas un signe que l'aluminium se porte bien, mais plutôt qu'il cause des dommages. L'aluminium est probablement une cause de naissances prématurées. Un nourrisson prématuré n'est pas un nourrisson en bonne santé. La naissance prématurée est un signe certain de mauvaise santé.

Le plomb et d'autres polluants toxiques sont également associés aux naissances prématurées, et il est largement admis qu'ils les causent. Un examen récent indique :

« L'exposition au plomb en relation avec les résultats de la naissance a été bien examinée. Andrews et ses collègues (1994) ont résumé les premiers résultats, y compris plusieurs études professionnelles, indiquant que l'exposition au plomb était probablement associée à un risque accru d'accouchement prématuré et que les effets étaient dose-dépendants. "

Article complet (voir pages 15-16) : Expositions aux contaminants environnementaux et naissance prématurée : un examen complet

L'illogique absurde d'Offit implique que le plomb doit être considéré comme un nutriment bénéfique pour les bébés. Offit est soit trompeur et malhonnête, soit il ne comprend pas le raisonnement scientifique de base.

Une citation trompeuse
Pour étayer ces déclarations erronées et trompeuses, le Dr Offit fait référence à un article bien connu mais ancien (1986) sur la toxicité de l'aluminium, par Ganrot. L'article de Ganrot est un long examen des preuves que l'aluminium est nocif pour divers tissus et processus biologiques. Ganrot ne suggère jamais que l'aluminium est bénin ou bénéfique. Ganrot déclare :

« L'aluminium (Al) est présent en très petites quantités dans les organismes vivants, mais il est abondant dans l'environnement. En aucun cas, il n'a été démontré qu'Al a une fonction biologique définie. Pris ensemble, cela suggère que l'aluminium possède des propriétés incompatibles avec les processus vitaux fondamentaux. Malgré cela, Al a généralement été considéré comme pratiquement biologiquement inerte et l'intérêt manifesté pour sa biochimie et son métabolisme a été très limité. Cependant, au cours des dernières années, un nombre croissant d'effets toxiques ont été établis. (c'est nous qui soulignons)

Document complet (Ganrot): Métabolisme et effets possibles de l'aluminium sur la santé

En citant l'article de Ganrot comme référence à l'appui, le Dr Offit dénature Ganrot. C'est une faute académique. Dans les établissements universitaires, l'inconduite universitaire est considérée comme une infraction potentiellement aussi flagrante que le plagiat, la tricherie ou la falsification de données.

En mai 2017, CHOP et Offit citaient toujours l'article de Ganrot.

Offit ment sur l'exposition à l'aluminium
Dans une déclaration vidéo (ici : https://www.youtube.com/watch?v=8H3sOzma22U), Offit affirme que l'apport en aluminium provenant des aliments et de l'eau est bien supérieur à l'exposition à l'aluminium provenant des vaccins. C'est absolument faux car seule une petite fraction de l'aluminium ingéré est absorbée par le corps. L'absorption d'aluminium ingéré est d'environ 0,1 à 1 %, typiquement d'environ 0,3 %. Plus précisément, Offit déclare :

« ... vous êtes beaucoup plus susceptible d'avoir de l'aluminium dans votre circulation si vous l'injectez que si vous l'ingérez. Mais le fait est qu'il y a tellement plus d'aluminium dans l'environnement, que ce soit dans la nourriture que vous mangez ou dans l'eau que vous buvez, que vous n'en obtiendriez jamais avec un vaccin. Que même s'il y a cette différence entre l'injection et l'ingestion, il y a logarithmiquement tellement plus d'aluminium que vous ingérez que vous avez en fait beaucoup plus d'aluminium dans votre circulation à cause de ce que vous mangez et buvez que vous n'en obtiendriez jamais avec les vaccins.

Pour les vaccins administrés au cours des 6 premiers mois de vie, cette affirmation est tout à fait fausse. La vérité est le contraire de ce que dit Offit. Chez les nourrissons, les vaccins produisent une exposition beaucoup plus élevée à l'aluminium que les aliments.

Les vaccins au cours des 6 premiers mois du calendrier vaccinal des CDC contiennent environ 3 675 mcg d'aluminium :


Naissance (hépatite B) : 74 mcg/kg (250 mcg pour un nourrisson de 3,4 kg)
2 mois : 245 mcg/kg (1225 mcg pour un nourrisson de 5 kg)
4 mois : 150 mcg/kg (975 mcg pour un nourrisson de 6,5 kg)
6 mois : 153 mcg/kg (1225 mcg pour un nourrisson de 8 kg)

Total pour 0-6 mois : 3675 mcg d'aluminium

Comparez cela à l'absorption d'aluminium (pour les nourrissons) au cours des 6 premiers mois à partir du lait et du lait maternisé. La quantité totale ingérée doit être multipliée par 0,3% pour obtenir la quantité réellement absorbée par l'organisme. Les chiffres de teneur en aluminium proviennent de CHOP, et je les ai confirmés dans la littérature scientifique :


lait maternel : 7 mg x 0,3 % = 21 mcg (0,021 mg)
formule : 38 mg x 0,3 % = 114 mcg (0,114 mg)
formule de soja : 117 mg x 0,3 % = 351 mcg (0,351 mg)

La comparaison la plus appropriée est avec le lait maternel, car les nourrissons sont adaptés pour consommer du lait, pas du lait maternisé. Certains scientifiques (par exemple le Dr Chris Exley) craignent que les préparations pour nourrissons contiennent des niveaux nocifs d'aluminium.

Au cours des 6 premiers mois de vie, l'exposition à l'aluminium provenant des vaccins est de 3 675/21 = 175 fois plus élevée que celle du lait maternel. Les nourrissons reçoivent beaucoup plus d'aluminium provenant des vaccins que du lait. Pour le lait maternisé au soja (un choix malsain), le ratio est de : 3 675/351 = 10,5 fois plus élevé que le lait maternel.

Donner à un bébé 175 fois plus d'aluminium que l'exposition normale au lait est alarmant pour quiconque a du bon sens.

Déformer la science
En 2003, le Dr Offit (avec un autre auteur) a publié un article cherchant à dissiper les inquiétudes concernant les ingrédients toxiques des vaccins.
Article complet : Répondre aux préoccupations des parents : les vaccins contiennent-ils des conservateurs, des adjuvants, des additifs ou des résidus nocifs ?

L'article du Dr Offit contient une section sur l'aluminium, qui indique :

« Pour déterminer la quantité d'aluminium en dessous de laquelle la sécurité est probable, des données ont été générées chez des souris qui ont été inoculées par voie orale avec diverses quantités de lactate d'aluminium.42 Aucun effet indésirable n'a été observé lorsque les souris ont reçu des quantités d'aluminium pouvant atteindre 62 mg/kg/ journée. En appliquant des facteurs d'incertitude de 3 (pour l'extrapolation à l'homme) et de 10 (pour la variabilité humaine), l'ATSDR a conclu que le niveau de risque minimal d'exposition à l'aluminium était de 2 mg/kg/jour.43 La demi-vie d'élimination de l'aluminium de le corps est d'environ 24 heures.41 Par conséquent, la charge d'aluminium à laquelle les nourrissons sont exposés dans les aliments36-40 et les vaccins (tableau 3) est clairement inférieure à la ligne directrice établie par l'ATSDR et bien inférieure à celle jugée sûre dans les essais expérimentaux. animaux.41,42" (c'est nous qui soulignons)
ATSDR = Agency for Toxic Substances and Disease Registry, une agence du gouvernement fédéral

La citation de l'énoncé souligné est : (Golub) : Effets de l'ingestion d'aluminium sur l'activité motrice spontanée chez la souris

L'étude Golub a en effet rapporté deux effets indésirables à partir de la posologie de 62mg/kg/jour.

L'article de Golub décrit une étude d'alimentation de 6 semaines chez la souris. 3 groupes de souris ont reçu les dosages suivants de sels d'aluminium :
Contrôle (CON) : 3mg/kg/jour
Faible (LO) : 62mg/kg/jour
Élevé (HI) : 130mg/kg/jour

Le mensonge d'Offit
Dans l'étude Golub, 11 signes de toxicité ont été surveillés : irritabilité, écoulement respiratoire, écoulement oculaire, perte de fourrure, placement anormal des pattes, démarche anormale, écartement des membres postérieurs, traînée des membres postérieurs, opisthotonos, paralysie et convulsions.

Golub a constaté que le groupe d'aluminium « LO » (recevant 62 mg/kg/jour) a subi une perte de fourrure. Golub déclare :

«Après la première semaine d'exposition à l'aluminium, les souris ont commencé à montrer une perte localisée de fourrure sur le bout du museau qui a été identifiée par les vétérinaires comme un signe de faible niveau de mauvais état de la colonie. Cette condition a été signalée plus fréquemment dans les groupes LO et HI Al que chez les témoins.

De plus, Golub a découvert que les souris du groupe LO (consommant 62 mg/kg/jour) avaient un « modèle cyclique de prise alimentaire », un signe connu de toxicité. Golub déclare :

« Les souris LO n'ont pas montré un schéma de cycle aussi clair, mais ont eu un apport légèrement plus élevé que les témoins aux jours 21-24, 33-36 et 36-39 et un apport inférieur aux jours 24-27 (p = 0,04-0,05 à ces moments) . "
ET
« La consommation de nourriture… a suivi un schéma cyclique similaire à celui observé chez les rongeurs ayant un régime alimentaire déficient en un nutriment spécifique (2) ou falsifié avec un poison (17). "

Golub identifie donc clairement la prise alimentaire cyclique comme un effet indésirable et toxique, même s'il ne faisait pas partie des 11 signes répertoriés.

La déclaration du Dr Offit au sujet de l'étude Golub est fausse.

Tout l'argument de sécurité d'Offit est faux


L'argument de sécurité d'Offit est également utilisé par l'étude Mitkus 2011, qui est démystifiée ici : http://vaccinepapers.org/debunking-aluminium-adjuvant-part-2/

Lire la suite sur: VaccinePapers.org

 

Publicité

Médias Fake News

Lettre ouverte de Dan Pilon À : Journal de MTL et TVA Nouvelles

Lettre ouverte de Dan Pilon À : Journal de MTL et TVA Nouvelles

Novavax 88 millions de doses, La Presse informe que partiellement

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

TVA Nouvelles, La Presse, Radio-Canada = Fake News fake news et Fake News

TVA Nouvelles, La Presse, Radio-Canada = Fake News fake news et Fake News

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand Isabelle Hachey du journal La Presse (de Montréal) veut faire la morale - Fake News

Quand Isabelle Hachey du journal La Presse (de Montréal) veut faire la morale - Fake News

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Au royaume de Big Médias,  le journalisme est mort!

Au royaume de Big Médias, le journalisme est mort!

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.