Publicité

Vladimir Antonoff de la microbrasserie et pizzéria Hopera et la l'extrême gauche surtout pas d'amalgame


Vladimir Antonoff à mis le feu aux poudres en publiant sur son Facebook personnel un message dans lequel il qualifiait le chef du Parti conservateur «d’osti de cave rétrograde», avant même d’aviser Jimmy Voyer de son refus de voir le PCQ dans son établissement.

Ça ressemble drôlement à une pub qui voulait se faire, au lieu de prévenir directement le PCQ, il a préféré insulté Éric Duhaime sur sa page Facebook, «venez pas me dire qu'il ne savait pas ce qu'il faisait!, la portée de son geste».

Je ne veux surtout pas faire d'amalgames, mais vous allez constater que tous ces gens ont quelque chose de spécial, allez je vous laisse le découvrir.

La première idée qu'il m'est venu par la tête quand j'ai appris que M Antonov , copropriétaire de la microbrasserie et pizzéria Hopera, à Jonquière) avait refusé et cancellé Éric Duhaime, elle est très simple cette idée, il a reçu des menaces venant des antifa des amis de Québec Solidaire ou même qu'ils les connaissaient très bien.

Surprise! ce sont des clients qui ont avisé le restaurateur de la situation, par courriel, la façon de faire de Camus, des antifas, c'est quand même spécial de voir que M Antonov à comme ami sur Facebook Xavier Camus le complotiste de gauche, le professeur de philo qui voit dans sa soupe la méchante droite, car qui dit Camus, dit Antifa, du groupe antifa que les gouvernements tolèrent, qui utilisent la violence, destruction ou de dégradation des biens publics pour se faire entendre.

Dans l'actualité du Journal de Québec on parle de Xavier Camus, l'ami des antifas, qui soit dit en passant « je ne comprends pas que ce personnage enseigne toujours dans un beau CGEP de la région de Montréa»l, qui saute toujours sur la première occasion de dénigrer celui ou celle qui à une pensé trop à droite et celui qui en à contre les idées gouvernementales, «c'est-tu beau la démocratie»! comme LE DIT LUI-MÊME, il surveille les frasques de la complosphère et de la droitosphère.

Xavier aurait aimé être nommé par les journaleux (le spécialiste de la droite) comme les journaleux aiment si bien le faire et utilisés le terme spécialiste pour donner plus de sérieux et crédibilité à leurs articles. M Mme tout le monde, dit «ah c'est un spécialiste, il doit connaitre ça lui, ce n’est quand même pas un niaiseux».

Ça me fait bien rire, quand les médias pas fiables décrivent aussi Xavier Camus philosophe, ça ressemble drôlement plus à un genre de délateur, il ne poste que des publications sur sa page Facebook, ou l'on ne peut commenter (sauf si vous êtes de son bord, extrême gauche)'on voit très bien ses intentions, celles d'alerter ses amis, de passer des messages.

Une page qui filtre tout, à aucun moment vous ne pouvez y lire aucun commentaire négatif, on le vénère, la gauche extrême le vénère.

La page Ménage du dimanche:, son propriétaire Martin , qui crache et tape sur tout ce qui ce trouve un peu à droite, comme Camus, mais semble aussi voué spécialement une haine envers Éric Duhaime. , il vénère les gars comme Patrick Lagacé de La Presse. Vous savez le genre de journaliste qui se croit une vedette au même titre que les vraies vedettes.

Sa page reprend seulement les idées des médias traditionnels qui sont contre toutes personnes qui sont contre les mesures des gouvernements, rien de bien nouveau dans son cas, sauf qu'il voit des complotistes partout et surtout comme son ami Camus, il aime dénigré gratuitement.

On peut également voir qu'il commente sur le compte de Xavier Camus, l'ensemble des publications du professeur. Enfin, c'est à croire qu'avec l'ensemble de ses publications dénigrant les gens contrent les mesures, qu'il se cherche une petite job comme journaleux gauchiste dans les médias traditionnels subventionnés par l'État.

Je dirais même plus, Martin semble avoir un trouble obsessionnel , parler et parler d'Éric Duhaime, mais aussi de la droite.

Qu’a-t-il fait M Antonov une fois qu'il a appris qu'Éric Duhaime voulait faire campagne dans sa Brasserie, il a immédiatement appeler ses amis dans la restauration, de la gauche extrême pour les prévenir. Mais ce que j'ai appris par des amis venant de Jonquière l'endroit serait fréquenté par les Antifas «Ça serait un nid d'Antifas»

Son comportement haineux parce qu'il, comme le dit « je ne le porte pas dans son coeur», non respectueux, traite publiquement Éric Duhaime d'esti de cave et semble être fière de ses paroles, pour lui c'est un bon coup, mais ça ressemble surtout à quelqu'un qui cache quelque chose, qui cache ses vraies couleurs et ici je ne parle pas d'allégeance politique.

 

De plus M Antonov, soutien que le représentant d'Éric Duhaime lui aurait fait des menaces de représailles.

Ce que Vlad veut dire, c'est quand on fait parler de nous dans les médias et on obtient des subventions, on veut juste mettre les chances de notre côté et ne pas être associé à la droite, mais surtout de ne pas se faire crisser dehors comme chroniqueur pour Énergie 94.5, la radio des gauchistes.

Comme par pur hasard Vlad à droit à un petit texte chez Radio-Canada le 8 juillet:

Ça va bien pour Vlad, quelqu'un qui à coeur les microbrasseries, et encore un hasard, publié le 2021-06-10:

Ici on à une subvention pour une encanneuse semi-automatique: 

Avant même que l’adoption du projet de loi no 72, le 14 décembre dernier, n’ouvre la porte de ces établissements aux brasseurs artisans, la compétition y était déjà féroce, affirme Vladimir Antonoff, copropriétaire de l’Hopera. Et puisque la pandémie empêche les clients de venir aux produits dans les pubs, les compétiteurs sont naturellement nombreux à vouloir aller aux clients, sur les tablettes.

« On le voit nous, on passe en canettes,(Grâce au Gouvernement) et en ce moment on n’est vraiment pas les seuls. […] Maintenant ce qui va se passer, ce sera la surcharge sur les tablettes, ça va jouer du coude. Parce que l’espace n’est pas plus grand pour les détaillants. Il y a encore de nouveaux permis qui sont en demande, donc ça va faire beaucoup de monde pour pas plus d’espace. Et évidemment il y a la question : qui va survivre à cette belle pandémie-là ? »

Photo du propriétaire de la Brasserie Hopéra, qui clairement participe à la Gauche-Extrême à l'aide d'un micro sur la page Facebook Ménage du dimanche, une page fréquentée par les antifas.

Et la cerise sur le Sundae Sylvain Gaudreault du Parti Québécois commente la position de Vlad :

Mais Sylvain Gaudreault appuis t-il aussi les menaces de mort faites par le propriétaire du bistro Le Summum au Saguenay ? Pour ma part c'est clairement des massages de haine et encourage la violence et les menaces.

Qui profite de la pub de Vladimir Antonoff , c'est évident que la gauche va sortie, ici on à Louis T "qui je ne connais absolument pas, sauf qu'à la lecture de nombreux commentaire négatif sur Twitter et Facebook, je constate que les gens ne l'ont pas dans le coeur" se cherche t-'il une petite pub facile. Il n'a que de bon mot pour M Antonoff  «Toujours une bonne idée d’arrêter à l’Hopera! Je recommande à tous. Staff et proprio super sympathique» dites-vous une chose, il ne sera pas le dernier à sortir pour se faire une petite pub!

La soirée des gauchistes!

Parlons maintenant des deux succursales bistro-café Summum, et oui encore une fois le propriétaire Baine Wayne (Bénédict Morin) se voit offrir des passages dans les médias, comme Radio-Canada, le magazine (informes affaires) le Quotidien, M Wayne n'accepte pas la venu d'Éric Duhaime, mais en plus il se permet (selon moi) de faire une menace de mort directement sur ça page Facebook « je viens de l'apprendre. Il ne rentre pas ici. Ou sinon il rentre, mais il ne ressort jamais!).

 

En plus M Wayne, soutien que le représentant d'Éric Duhaime lui aurait fait des menaces de représailles : «En fait , je crois, absolument rien qui sort de la bouche de ce gars, c'est de l'invention pure et simple pour discrédité dénigré encore une fois Éric Duhaime pour se donner une raison, pratique douteuse à la manière des antifas».

Dans un article le 11 juillet de la Tribune, (média subventionné fédéraliste) tente de sauver la peau M Wayne pour avoir dit qu’y'était cave Éric Duhaime « la Microbrasserie Hopera a avoué, sur sa page Facebook, essuyer une vague massive de salissage et de messages haineux». M Wayne dit avoir reçu cette menace de mort : « Je vais te trouver et te couper la tête ! » Voilà le genre de message qu’a reçu le copropriétaire de la microbrasserie de Jonquière, Vladimir Antonoff, après avoir annoncé sur ses réseaux sociaux personnels qu’il ne cautionnait pas la venue du PCQ et de son chef dans son établissement.

250 commentaires et messages haineux ont été déversés dans la boite courriel de l’entreprise.

La Tribune n'a pas mis en capture la preuve de ces messages, pourquoi?  si c'est vrai! «je pense de Antonoff se cherche un moyen pour sortir de sa position.  En fait la tribune n'a mis aucune preuves de ces messages haineux que Vladimir dit avoir reçus, mais le journaleux suggère que la publication de dimanche a provoqué une nouvelle vague de commentaires, mais cette fois, les internautes étaient pour la majorité d’accord avec cette mise au point et surtout, la position de la microbrasserie.

En fait le journaleux de La Tribune  veut simplement sauver la peau du propriétaire de la Brasserie et surtout ne parle pas des menaces de mort faites par le propriétaire du Bistro Café Summum.

Radio-Canada, toujours le média pas fiable subventionné avec votre argent,  on parle de menace de mort au propriétaire, mais se garde une petite gêne pour dire que Éric Duhaime à reçu des menaces de mort du propriétaire du Bistro Café Summum.(le chef conservateur dit également avoir été menacé)

Il faut dire que Bénédict Morin a fermé sa page Facebook depuis les fameuses menaces de morts, craint-il d'avoir été trop loin ? Ah non, il vient d'en ouvrir une autre avec une photo de profil, qui gageons-le , il veut se faire bon gars, assez craquant n'est-ce pas?

Maintenant le mot d'Éric Duhaime  :

Quand même particulier.

Je me rends dans une région rencontrer des militants conservateurs.

On réserve une table à des restos locaux.

Trois propriétaires annulent nos réservations et deux vont sur la place publique pour casser du sucre sur mon dos.

Un, Vald Antonov, utilise un langage ordurier pour me decrire et avoue qu’il ferme sa porte à ceux qui ne partagent pas ses valeurs.

L’autre, Bénédict Morin, alias Baine Wayne, me menace carrément: «Il rentre pas ici. Ou sinon il rentre mais il ressort jamais.»

Et le député péquiste de la circonscription, Sylvain Gaudreault, applaudit publiquement ces propriétaires. «Bravo! Je vous appuie dans votre prise de position.»

Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec mes positions politiques en faveur des droits démocratiques et des libertés individuelles, de ma critiques de la gestion de la crise sanitaire.

Mais m’empêcher d’aller dîner ou souper dans un resto avec d’autres conservateurs en raison de mes idées? Me menacer de ne jamais ressortir d’un resto si j’y mets les pieds?

Imaginez si un propriétaire de resto disait qu’il interdit aux noirs ou aux gays d’aller manger dans son établissement ou qu’ils n’en ressortiront pas.

Pourquoi la discrimination est uniquement permise contre un homme blanc de droite?

Les wokes font peur. Ils s’opposent à la démocratie. Ils veulent transformer le Québec en «safe space», où seuls leur idéologie est tolérée.

Nous ne les laisserons pas gagner!

.... à suivre, attendez c'est pas terminé!

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité

Médias Fake News

Lettre ouverte de Dan Pilon À : Journal de MTL et TVA Nouvelles

Lettre ouverte de Dan Pilon À : Journal de MTL et TVA Nouvelles

Novavax 88 millions de doses, La Presse informe que partiellement

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

TVA Nouvelles, La Presse, Radio-Canada = Fake News fake news et Fake News

TVA Nouvelles, La Presse, Radio-Canada = Fake News fake news et Fake News

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand Isabelle Hachey du journal La Presse (de Montréal) veut faire la morale - Fake News

Quand Isabelle Hachey du journal La Presse (de Montréal) veut faire la morale - Fake News

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Au royaume de Big Médias,  le journalisme est mort!

Au royaume de Big Médias, le journalisme est mort!

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Europe

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.