« DICTATURE DU PIRE GENRE » : les députés européens critiquent Trudeau pour la « violation des droits »

Il semble que le premier ministre Justin Trudeau ne soit pas bien accueilli par certains membres du Parlement européen.

Lors d'une session plénière du Parlement mercredi à Bruxelles, plusieurs députés européens ont appelé Trudeau à sortir, l'accusant de violer les droits de l'homme lors de la gestion de la manifestation du Freedom Convoy à Ottawa le mois dernier.

Dans un discours qui est devenu viral en ligne, le député européen Mislav Kolakusic de Croatie a critiqué le chef du Canada en déclarant : « Il y en a parmi nous qui foulent aux pieds ces valeurs fondamentales », une référence à la rencontre controversée de certains manifestants avec des chevaux de police près de la Colline du Parlement.

«Pour beaucoup d'entre nous, ce sont des droits humains fondamentaux pour lesquels des millions de citoyens d'Europe et du monde ont sacrifié leur vie», a déclaré Kolakusic devant Trudeau, qui s'était adressé au Parlement.

«Pour défendre nos droits et les droits de nos enfants, que nous avons acquis au fil des siècles, beaucoup d'entre nous, dont moi-même, sommes prêts à risquer notre liberté et notre propre vie».

Kolakusic a déclaré que le Canada était autrefois un symbole du monde moderne, mais qu'il est devenu ces derniers mois un «symbole de violation des droits civils»sous la «botte quasi libérale» de Trudeau.

«Nous avons vu comment vous piétinez les femmes avec des chevaux, comment vous bloquez les comptes bancaires des parents célibataires afin qu'ils ne puissent même pas payer l'éducation et les médicaments de leurs enfants, qu'ils ne puissent pas payer les services publics, les hypothèques pour leurs maisons», a déclaré Kolakusic. «Pour vous, ce sont peut-être des méthodes libérales, pour de nombreux citoyens du monde, c'est une dictature de la pire espèce».

Kolakusic a déclaré que des citoyens du monde unis « peuvent arrêter un régime qui veut détruire la liberté des citoyens, soit par des bombes, soit par des produits pharmaceutiques nocifs ».

Le député européen croate avait précédemment déclaré que la vaccination devrait être un choix pour les résidents de l'Union européenne, comparant les mandats de vaccination à la peine capitale et au meurtre.

D'autres députés européens partageaient des sentiments similaires envers Trudeau.

L'eurodéputée allemande Christine Anderson a déclaré que Trudeau ne devrait pas être autorisé à parler au Parlement européen de la gestion du convoi de la liberté, le qualifiant de "honte pour toute démocratie».

« Un Premier ministre qui admire ouvertement la dictature de base chinoise, qui bafoue les droits fondamentaux en persécutant et en criminalisant ses propres citoyens en tant que terroristes simplement parce qu'ils ont osé s'opposer à sa conception perverse de la démocratie ne devrait pas du tout être autorisé à parler dans cette maison»., a déclaré Anderson.

Un autre député européen, Cristian Terhes de Roumanie, a refusé d'assister à la réunion à cause de Trudeau. Dans un message sur Facebook, Terhes a déclaré que Trudeau ne pouvait pas venir « donner des leçons de démocratie à Poutine depuis le Parlement européen lorsque vous piétinez avec des sabots de cheval vos propres citoyens qui exigent le respect de leurs droits fondamentaux.

« La différence entre la démocratie et la tyrannie n'est pas déterminée par la situation géographique des dirigeants politiques, mais par les valeurs qu'ils promeuvent », a déclaré Terhes.

L'eurodéputé allemand Bernhard Zimniok a également fustigé Trudeau, déclarant qu'il accordait une grande importance à la démocratie et que l'accueil de Trudeau est «une invitation à quelqu'un qui a bafoué les droits démocratiques».

Zimniok a déclaré que Trudeau avait «réprimé les personnes qui ont protesté contre les mesures corona disproportionnées, les personnes qui soutenaient un mouvement non sanctionné faisant l'objet de critiques».

«De toute évidence, les valeurs de la démocratie sont méprisées par cet individu», a-t-il déclaré.«Ne donnons pas à quelqu'un comme ça le moindre temps de parole dans cette maison de la démocratie».

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.