Trudeau à le droit d'aider les néo-nazis en Ukraine (les médias)


Avec L'annonce d'hier, Trudeau en est à 350 millions d'aides à l'Ukraine. Les journalistes se réjouissent. Pourtant, lorsque Harper donnait 500 millions au même pays,on l'accusait de financer des nazis.

Est-ce l'Ukraine qui a changé, où les journalistes ont des biais? La réponse êtres très claire, les journalistes d'aujourd'hui ne font que de la propagande pour les gouvernements à grande échelle pour avoir le droit de vivre, oui, car ils doivent marcher dans la ouate pour obtenir de quoi mettre du beurre et du pain sur la table.

Il y a un article de La Presse qui ne vieillit pas, qui démontre exactement ce que j'explique dans plusieurs articles sur ce site, que les journalistes doivent aller dans le sens des gouvernements, sinon, c'est une mort lente et pénible qui les attend.

Comprendrei les grandes lignes de cet article de La Presse : Harper avait clairement dit qu'il n'aiderait pas les médias en les subventionnant , la journaleuse Lysiane Gagnon à pondu cet article pour ses "ex-grands patrons" elle accuse Harper de tous les maux, surtout de financer le parti néo-nazis, mais en fait, c'est un article de propagande, car Trudeau avant d'être élu avait promis de grosses subventions pour les médias.

Juste avant que Trudeau annoncer les subventions, Radio-Canada à sortie, en disant qu'il devrait couper des centaines de postes, plus tard qu'il devrait surement fermer les portes, les employés ont sorties faire des manifestations, il y a eu aussi de levé de fonds, etc.. Et Radio-Canada savait bien que Trudeau était pour annoncer de l'aide,,, encore une histoire montée de toute pièce par Radio-Canada pour être certain d'obtenir des subventions.

Une idée comme ça! n'est-ce pas plutôt les libéraux qui ont fait bouger les médias et par la suite donner un bon coup en disant que les médias vont obtenir des subventions pour obtenir une meilleure visibilité, bref, aujourd'hui c'est tellement corrompu qu'on ne sait plus!

Lisez-bien cette phrase de La Presse :  On le sait, le gouvernement Harper a pris aveuglément le parti de Kiev contre Moscou dans le conflit ukrainien, malgré le fait que le Canada n'ait aucun intérêt national dans cette guerre civile.

Lysiane Gagnon LA PRESSE
 
Et l'on sait pourquoi: à l'approche des élections, les conservateurs veulent soigner l'électorat canado-ukrainien (très fort dans les régions rurales de l'Ouest).

Ce faisant, non seulement le gouvernement entraîne-t-il le Canada dans une aventure douteuse, mais encore il s'associe, serait-ce involontairement, avec de dangereux personnages.

Après avoir fourni au gouvernement ukrainien une aide de 570 millions pigés dans la caisse que garnissent à la sueur de leur front les contribuables canadiens, le gouvernement enverra cet été 200 soldats canadiens pour conseiller les troupes ukrainiennes dans leur combat contre les séparatistes de l'est du pays (lesquels sont appuyés par la Russie).

Petit problème, le Canada risque de contribuer ainsi à la formation des militants néonazis qui pullulent en Ukraine. Plusieurs milices d'extrême droite ont été intégrées à l'armée régulière - une armée qui était au départ une mauvaise blague, composée en partie de recrues sans formation... et dont on peut supposer que les éléments les plus disciplinés seront justement les anciens miliciens qui, eux, ont déjà bénéficié d'un entraînement paramilitaire.

Il y a deux semaines, l'ancien diplomate canadien James Bissett a mis en garde le gouvernement Harper: les conseillers canadiens, disait-il au National Post, ne pourront faire le tri entre les membres de l'armée régulière et les néonazis, puisque ces derniers ont été intégrés aux forces régulières.

«Le Canada ne devrait pas être associé à ces groupes répugnants», affirme celui qui a une bonne connaissance de l'Europe de l'Est, ayant été ambassadeur en Yougoslavie, en Bulgarie et en Albanie. M. Bissett répondait ainsi aux assertions du ministre de la Défense, Jason Kenney, qui s'était défendu d'envoyer des renforts auprès des groupes néonazis sous prétexte que les Canadiens n'auraient affaire qu'à l'armée régulière.

Le National Post rapporte que le ministre ukrainien de la Défense vient d'annoncer la nomination de Dmitri Yarosh, le chef d'un parti d'extrême droite, comme conseiller principal auprès des autorités militaires du pays. Le ministre a également annoncé l'intégration à l'armée du Ukrainian Volunteer Corps, une milice néonazie. Le bataillon Azov, un autre groupe intégré à l'armée, affiche un insigne emprunté aux SS, et certains de ses dirigeants ont fait des déclarations antisémites.

La Seconde Guerre mondiale a marqué l'Ukraine. Beaucoup d'Ukrainiens ont activement collaboré avec les nazis - soit par conviction, soit dans l'espoir d'échapper au joug du régime soviétique. Beaucoup d'Ukrainiens ont participé à ce qu'on a appelé «la Shoah par balles», soit l'extermination de dizaines de milliers de Juifs par fusillades massives en Europe de l'Est entre 1941 et 1943. En Ukraine seulement, un million et demi de Juifs (les deux tiers de la population juive du pays) ont été ainsi massacrés.

Il va de soi que nos compatriotes d'origine ukrainienne n'ont rien à voir avec ces exactions. Il reste que le lobby canado-ukrainien (dont les représentants, notons-le bien, sont loin de faire l'unanimité parmi la population d'origine ukrainienne) vit à l'heure de Kiev et qu'il est riche et bien organisé. On a vu récemment qu'il a aussi le bras long, quand la direction de l'Orchestre symphonique de Toronto a annulé le concert très attendu de la pianiste russo-ukrainienne Valentina Lisista, parce qu'elle avait diffusé quelques gazouillis (en russe!) anti-ukrainiens sur son compte Twitter.

Selon ma collègue Nathalie Petrowski, c'est sous la pression d'un mécène d'origine ukrainienne que le directeur du TSO, Jeff Melanson, aurait pris cette décision... un acte de censure pure et simple qui a scandalisé tant les abonnés de l'orchestre que les défenseurs de la liberté de parole.

Commentaires  

# Anna Marre 25-04-2022 12:27
Saviez-vous qu'en Europe de l"Ouest, un pays va OBLIGER le peuple à accueillir des Ukrainiens?

Ci-dessous, extrait d'un procès verbal, municipalité du Canton de Cleveland (AUCUN citoyen présent)

Séance ordinaire – 7 mars 2022

RÉSOLUTION NUMÉRO 2022-03-21

Les élus(es) municipaux québécois solidaires du peuple ukrainien

ATTENDU QUE la Fédération de Russie a envahi militairement la république d’Ukraine;

ATTENDU QUE la Fédération de Russie a, se faisant, violé les règles internationales du respect de l’intégrité des frontières nationales et provoque la mort de milliers de personnes et l’exode de citoyens ukrainiens;

ATTENDU QU’ à notre époque, la solution militaire est inacceptable pour régler les conflits entre nations;

ATTENDU QUE les élus(es) municipaux et le peuple québécois sont profondément affligés par les souffrances vécues par le peuple et les communautés ukrainiennes;

ATTENDU QUE la volonté des élus(es) municipaux du Québec d’exprimer leur désapprobation la plus totale de cette situation et du recours aux armes pour régler les conflits;

ATTENDU QUE la volonté des élus(es) municipaux et de la population québécoise d’exprimer leur solidarité avec le peuple ukrainien;

ATTENDU QUE les gestes de solidarité de plusieurs municipalités et de nombreux Québécois envers le peuple ukrainien, notamment à travers des dons à la Croix-Rouge canadienne;

PROPOSÉ par Madame Sylvie Giroux ET RÉSOLU UNANIMEMENT :QUE la municipalité du Canton de Cleveland condamne avec la plus grande fermeté l’invasion de l’Ukraine par la Russie;
QUE la municipalité joigne sa voix au concert des nations pour appeler la Russie à mettre fin à son agression et à retirer toutes ses forces de l’Ukraine et à régler ses différends par la voie de la diplomatie;
QUE la municipalité demande au gouvernement du Canada de prendre toutes les mesures nécessaires pour amener la Russie à
abandonner son attitude belliqueuse;
QUE la municipalité invite ses citoyens à participer à l’effort de solidarité envers le peuple ukrainien;
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Irène Justesse 17-04-2022 08:33
Trudeau la marionnette!
Sa femme est-elle shippée sur l'île avec l'ex de Gates?
Peut-être que cette dernière est déjà dévorée par un dinosaure??
On peut s'imaginer que le Zélé est chèrement payé, encore, pour contribuer au 'plan' satanique de déposséder ceux qui pourraient survivre et refusent de se laisser manipuler.
La vidéo de Stew Peters, la vérité de cette covid et vaccins, est en train de faire le tour du monde!
Ça achève le règne de ces foutus obscurs de la merdasse. Ils s'en vont droit dans le mur, et un sage dit bien qu'ils vont emporter plein d'innocents avec eux lorsqu'ils verront que la Lumière l'emporte.
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.