Les Antifas ont sorti une fois de plus pour semer le désordre

Aujourd'hui au centre-ville des électeurs de Québec Solidaire, les antifa de Montréal qui soutiennent les vaccins et les mandats de masques ont fait du grabuge. 

On se demande pourquoi au juste, sans aucune raison, semer le désordre et la violence gratuitement, mais selon des sources de gauches, ils seraient payés pour discréditer les mouvements pacifiques contre les mesures sanitaires et cela serait relié directement à une partie politique d'extrême gauche, Québec Solidaire.

C'est avec plaisir qu'ils ont fait éclater des vitres un peu partout dans le centre-ville et même qu'un photographe, journaliste a été pris à partie. On pourrait demander aux médias, aux journaleux de gauche de dénoncer ce genre de comportement (mais oui , ils sont tous de gauche) mais, ils ne sont plus rentables,  les subventions obligent de garder le silence.

Même certains commentaires sur les réseaux sociaux,, les gens disent que les actes de ce groupe s'apparente à un groupe terroriste, car les scènes dans la vidéo ci-dessus ne mentent pas. Les journalistes, photographes et même les curieux ont extrêmement peur de cette violence pure et gratuite.

Pour eux tout passe, même s'ils sont d'une extrême violence, il n'y a pas d'arrestation comme à Ottawa, pas de police anti-émeute, ils ne se font pas matraquer ou écraser par des chevaux, aucune saisie de compte de banque, ce sont des personnes violentes.

Texte de TVA Nouvelles : Près de 200 manifestants de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) se sont réunis dimanche après-midi au centre-ville de Montréal à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs.

Texte de TVA Nouvelles : Journée internationale des travailleurs: manifestation dans le calme à Montréal

(La désinformation à son meilleur, le texte n'utilise pas les mots violence, Antifa et ne parle pas de la grosse manifestation contre les mesures au même moment.)

Texte de La Presse : (Montréal) Environ un millier de manifestants ont défilé dans les rues de Montréal dimanche pour souligner la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs et exiger une hausse du salaire minimum et de meilleures conditions d’emploi. 

Même chose pour La Presse,  le texte n'utilise pas les mots violence, Antifa et ne parle pas de la grosse manifestation contre les mesures au même moment.)

Et après ça les médias disent qu'ils ne font pas de désinformation (-;

Bref seul le vrai média Rebel News parle de la manifestation anti-mesures sanitaires!

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.