vendredi 2 décembre 2022

Emmanuelle Latraverse suspend son compte parce que Facebook ne censure pas le Président Trump..

C'est toute une démonstration qu'elle vient de nous faire, elle démontre clairement qu'elle est pour la censure, la liberté d'expression.

En Mme Latraverse comme à l'habitude de tous les journaleux du Journal de Montréal depuis 2014, c'est toujours la faute à Donald Trump. C'est la faute à Donald Trump si un policier à abattu un criminel, un homme noir, sauf que Emmanuelle Latraverse cache les statistiques qui prouve qu'il y a plus de blancs que de noirs aux US qui sont font abattre par les policiers.

Mais attention pour Mme Latraverse il n'y a rien de plus beau pour mélanger les choses, c'est de la faute à Trump s'il y a des tensions l'autre côté de chez nous.

Ce qu'elle tente de faire (c'est idiot, est-elle idiote ? Elle croit être en mesure de réussir, faire fermer le compte à Donald Trump, mais aussi tente-t-elle d'appeler ses confrères et ses consoeurs les journaleux antidémocratiques à faire pareil, gageons que c'est à ça qu'elle pense, en publiant cet article biaisé).

Comme c'est son habitude, Le Journal de Montréal dirigé par M Pierre Carl Péladeau un pur (qu'il dit) "souverainiste" qui pourtant penche toujours du côté de l'extrême gauche.

Enfin, elle se croit importante, elle croit qu'elle pourra peser dans la balance, «ma chère Mme Latraversse descendez de votre pied piédestal, vous être seulement journaliste, censeur et antidémocratique.

 

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir