vendredi 2 décembre 2022

Novavax 88 millions de doses, La Presse informe que partiellement

En juin 2013, Novavax a acquis la plate-forme adjuvante Matrix-MTM avec l'achat de la société suédoise Isconova AB et a renommé sa nouvelle filiale Novavax AB.

Parce que La Presse ne veut que vous informer que partiellement.

En 2015, la société a reçu une subvention de 89 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour soutenir le développement d'un vaccin contre le virus respiratoire syncytial humain chez les nourrissons via l'immunisation maternelle.

Pourquoi La Presse cache-t-elle LA SUBVENTION, il est clair que si j'ai trouvé les infos et je ne suis pas journaliste, il est clair qu'on n'a voulu vous le cacher!

En mars 2015, la société a achevé un essai de phase I pour son candidat vaccin contre Ebola, ainsi qu'une étude de phase II chez l'adulte pour son vaccin contre le VRS, qui deviendrait ResVax. L'essai ResVax était encourageant car il a montré une efficacité significative contre l'infection par le RSV.

En 2016, le premier essai de phase III de la société, l'essai Resolve de 12 000 adultes,  pour son vaccin contre le virus respiratoire syncytial, qui deviendrait le ResVax, a échoué en septembre.  Cela a déclenché une chute de quatre-vingt-cinq pour cent du cours des actions de la société.  Les résultats des essais de phase II chez les adultes également publiés en 2016 ont montré une stimulation de l'antigencité, mais un échec d'efficacité.

L'évaluation de ces résultats a suggéré qu'une stratégie de dosage alternative pourrait conduire au succès, conduisant à des plans pour mener de nouveaux essais de phase II.  Les difficultés de l'entreprise en 2016 ont conduit à une stratégie en trois volets pour 2017: réduction des coûts par la restructuration et le licenciement de 30% de ses effectifs; consacrer plus d'efforts à la mise sur le marché de ResVax; et début des essais cliniques sur un vaccin contre le virus Zika.

Parallèlement aux études sur le ResVax chez l'adulte, le vaccin a également été testé en 2016 contre l'infection infantile par le VRS par la voie de la vaccination maternelle.

En 2019, les tests cliniques avancés de ResVax ont échoué pour la deuxième fois, ce qui a entraîné un ralentissement majeur de la confiance des investisseurs et une réduction de soixante-dix pour cent de la valeur du capital pour l'entreprise. En conséquence, la société a été contrainte de procéder à un fractionnement d'actions inversé afin de maintenir la qualification minimale du Nasdaq, ce qui signifie qu'elle risquait d'être radiée de la cote.

La société positionne NanoFlu pour le besoin non satisfait d'un vaccin plus efficace contre la grippe, en particulier chez les personnes âgées qui souffrent souvent de complications graves et parfois mortelles. En janvier 2020, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis lui a accordé le statut accéléré pour NanoFlu.

Publicité

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir