Quand j'ai pris connaissance de cette lettre ouverte, j'ai tombé sur le cul (en bon Québécois) Elle mentionne que les cas sont plus élevés chez les enfants de 5 à ans, quand il n'y à rien en ce sens, le virus n'est pas dangereux pour les enfants!

On cherche à nous faire croire qu'il existent deux cas, déjà du variant Omicron, qui aurait et récemment découvert en Afrique du Sud, à Ottawa.

15 octobre 2021

Lettre de la Dre Vera Etches aux parents d’enfants d’âge scolaire

Chers parents, tuteurs et familles,

Je vous écris pour vous faire part de mon évaluation selon laquelle la situation de la pandémie s’améliore et pour vous remercier de continuer à faire ce qu’il faut pour que les enfants et les jeunes restent à l’école cet automne. L’apprentissage en personne fait une telle différence pour le bien-être des enfants, des jeunes et des familles.

Mon point de vue cet automne est celui d’un optimisme prudent. J’espère que nous pourrons continuer à avoir des espaces plus sûrs pour apprendre et travailler. Près de 90 % des personnes âgées de 12 ans et plus sont protégées par des vaccins, de sorte que très peu de personnes doivent être hospitalisées en raison d’une maladie grave liée à la COVID-19.

Pourtant, un certain nombre d’enfants ne sont toujours pas vaccinés et les taux de COVID-19 sont plus élevés chez les enfants de 5 à 11 ans.


Maintenant que l'on parle du fameux variant Omicron, elle laisse un communiqué pour

Elle disait aussi Dre Etches que SPO surveillait de près l’évolution épidémiologique à l’international, notamment au Royaume-Uni et en Israël où l’on assiste à une résurgence du virus en raison du variant Delta!  Cependant, elle met en garde que nous devons continuer de prendre des précautions comme des masques dans les écoles, parce que les enfants font partie de cette vaste population non immunisée lorsqu’ils ont moins de 12 ans».

Huit cas à Ottawa du variant Delta. La mise en garde de la Dre Etches intervient alors que SPO fait état de huit nouveaux cas.

Voici une autre lettre qu'elle écrivait à la direction d’éducation des conseils scolaires d’Ottawa.

Le 4 avril 2021, une lettre écrite par moi-même et par les médecins hygiénistes de Toronto et de Peel a été envoyée au médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, demandant un décret ordonnant de rester à domicile à l’échelle de la province et des mesures de santé publique renforcées.

Cette demande a été faite parce que je crains que le niveau de COVID-19 dans notre communauté ne donne lieu à une augmentation des hospitalisations et que la capacité de notre système de santé sera étirée pour gérer la demande en unités de soins intensifs si la transmission communautaire n'est pas ralentie.

 

Je pense que l'on veut tellement vacciné les enfants, que l'on cherche à nous faire peur!   Bientôt on dira avoir trouvé des cas du variant Omicron dans les écoles primaires

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.