Joe Biden appelle à combattre le «terrorisme» lié au «suprémacisme blanc»

Le président américain Joe Biden, en commémorant le carnage commis par un tireur d'extrême droite il y a deux ans à El Paso au Texas, a appelé mardi à combattre «le terrorisme intérieur qui prend racine dans le suprémacisme blanc».

La «menace terroriste la plus mortelle ces dernières années est le terrorisme intérieur, le terrorisme intérieur qui prend racine dans le suprémacisme blanc», a-t-il dit lors d'une rencontre avec des responsables de la communauté hispanique aux États-Unis.

«Nous devons être unis face à cette violence parce qu'elle se répand», a aussi estimé le président.

Le 3 août 2019, un homme de 21 ans avait abattu 23 personnes, dont huit Mexicains et une majorité de «latinos», à El Paso.

Le tueur avait roulé plus de dix heures pour gagner cette ville située à la frontière avec le Mexique, dont la population est à 81% hispanique. Il avait aussi mis en ligne un «manifeste» dénonçant une «invasion hispanique du Texas».

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.