Publicité

Trump ordonne au secrétaire d'État la désignation du groupe antifa (TERRORISTE)

 Enfin, c'est chose faite, Donald Trump vient de signer un décret qui ordonne au secrétaire d'État la désignation du groupe antifa comme groupe terroriste.

Voici le lien pour lire le décret : https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/memorandum-inadmissibility-persons-affiliated-antifa-based-organized-criminal-activity/

Traduit en français : Mémorandum sur l'interdiction de territoire des personnes affiliées à Antifa en raison d'une activité criminelle organisée


Par l'autorité qui m'est conférée en tant que Président par la Constitution et les lois des États-Unis d'Amérique, il est ordonné comme suit:

Section 1. Objet. L’un des objectifs fondamentaux de notre gouvernement est d’assurer la sécurité de nos citoyens. Conformément à l'objectif de créer des communautés pacifiques et prospères, la loi fédérale garantit que les avantages en matière d'immigration ne peuvent être accordés qu'aux personnes qui respecteront les lois qui régissent tous les citoyens des États-Unis.

Par conséquent, l'article 212 (a) (3) de la loi sur l'immigration et la nationalité (INA), 8 U.S.C. 1182 (a) (3), rend inadmissibles les étrangers qui se sont livrés ou qui sont susceptibles de se livrer à des activités terroristes et les étrangers qui cherchent à entrer aux États-Unis pour se livrer, principalement ou accidentellement, à des activités illégales.

L'adhésion active à une association criminelle est pertinente pour déterminer si un demandeur de visa ou autre avantage d'immigration cherche à entrer aux États-Unis pour se livrer à une activité illégale.

En conséquence, les organismes d'application de la loi, y compris le ministère de la Justice et le ministère de la Sécurité intérieure, devraient continuer de fournir au département d'État des informations à jour appropriées pour mettre à jour la liste des organisations criminelles dans le Manuel des affaires étrangères à 9 FAM 302.5-4 (B ) (2). Ces informations devraient inclure des évaluations pour savoir si les étrangers impliqués dans de telles associations constituent une menace pour la sécurité de nos communautés.

En particulier, des rapports fiables suggèrent que le mouvement connu sous le nom d'Antifa est directement ou indirectement responsable d'une partie de l'anarchie récente dans nos communautés, et a exploité des tragédies pour faire avancer un programme radical, de gauche, anarchiste et souvent violent. En fait, Antifa a longtemps utilisé des manifestations par ailleurs autorisées pour se livrer à un comportement criminel et sans loi afin de promouvoir son programme radical.

Entre février et août 2017, lors d'une série de manifestations à Berkeley, en Californie, des manifestants d'Antifa ont agressé physiquement plusieurs personnes et causé d'importants dommages matériels. Plus précisément, des rapports indiquent qu'au cours de la manifestation du 27 août 2017, des manifestants d'Antifa vêtus de noir ont violemment attaqué un rassemblement, ciblant notamment au moins une personne en raison de ses convictions politiques conservatrices.

Ces manifestations ont donné lieu à 13 arrestations pour une série d’accusations, notamment des voies de fait avec une arme mortelle et obstruction à un policier. Lors des manifestations du 1er février 2017, 150 agitateurs vêtus de noir ont contribué à des dommages matériels estimés à 100 000 dollars à Berkeley.

Par ailleurs, le 29 juin 2019, des personnes affiliées à Antifa ont agressé physiquement le journaliste conservateur Andy Ngo alors qu'il couvrait des manifestations à Portland, dans l'Oregon, le laissant hospitalisé.

Les personnes affiliées à Antifa ont également menacé à plusieurs reprises de violences, y compris contre des agents des forces de l'ordre. Par exemple, en juin 2018, un compte Twitter lié à Antifa a partagé les noms de plus de 1500 employés de l'immigration et des douanes, ce qui a conduit d'autres à suivre et à publier publiquement les profils de médias sociaux, les numéros de téléphone et les adresses personnelles de certains employés, ce qui, comme intentionnel, a entraîné le harcèlement des employés.

À la fin du mois de septembre 2020, des individus dans un camion de déménagement ont distribué du matériel anti-émeute - y compris des boucliers, des masques et un panneau arborant un symbole Antifa - à Louisville, Kentucky, avant que des émeutes ne se produisent là-bas. Quelques heures plus tard, la situation violente a entraîné la fusillade de deux policiers. Et le 5 octobre 2020, des militants d'Antifa à Portland ont été capturés sur une vidéo attaquant une femme portant un drapeau américain.

Le ministère de la Justice a déjà confirmé publiquement que les actions d'Antifa et de groupes similaires répondent à la norme du terrorisme national.

La violence provoquée par Antifa - comme lancer des projectiles et des engins incendiaires sur la police, brûler des véhicules et affronter violemment la police au mépris des couvre-feux locaux - est dangereuse pour la vie humaine et le tissu de notre nation. Ces actes violents portent atteinte aux droits des manifestants pacifiques et détruisent la vie, la liberté et les biens des habitants de cette nation, en particulier les plus vulnérables.

Seconde. 2. Irrecevabilité des associés d'Antifa pour activité terroriste et illégale. a) Le secrétaire d'État, en consultation avec le procureur général et le secrétaire à la sécurité intérieure, examine les informations reçues du ministère de la Justice et d'autres autorités pour déterminer s'il convient de classer Antifa comme une organisation terroriste en vertu de l'article 1182 a) ( 3) (B) (vi) du titre 8, United States Code.

(b) Le secrétaire d'État prend toutes les mesures appropriées, en consultation avec le procureur général et le secrétaire à la Sécurité intérieure, pour envisager l'inscription d'Antifa dans la 9 FAM 302.5-4 (B) (2) (U) Étrangers qui sont membres de une organisation criminelle identifiée.

Seconde. 3. Dispositions générales. (a) Rien dans le présent mémorandum ne doit être interprété comme portant atteinte ou autrement affectant:

(i) le pouvoir accordé par la loi à un département ou une agence exécutive, ou à son chef; ou

(ii) les fonctions du directeur du Bureau de la gestion et du budget relatives aux propositions budgétaires, administratives ou législatives.

(b) Le présent mémorandum est mis en œuvre conformément à la législation applicable et sous réserve de la disponibilité des crédits.

(c) Le présent mémorandum n'est pas destiné à, et ne crée aucun droit ou avantage, substantiel ou procédural, exécutoire en droit ou en équité par une partie contre les États-Unis, ses départements, agences ou entités, ses dirigeants, employés , ou des agents, ou toute autre personne.


DONALD J. TRUMP

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité

Médias Fake News

Lettre ouverte de Dan Pilon À : Journal de MTL et TVA Nouvelles

Lettre ouverte de Dan Pilon À : Journal de MTL et TVA Nouvelles

TVA Nouvelles, La Presse, Radio-Canada = Fake News fake news et Fake News

TVA Nouvelles, La Presse, Radio-Canada = Fake News fake news et Fake News

Quand Isabelle Hachey du journal La Presse (de Montréal) veut faire la morale - Fake News

Quand Isabelle Hachey du journal La Presse (de Montréal) veut faire la morale - Fake News

Novavax 88 millions de doses, La Presse informe que partiellement

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

Emmanuelle Latraverse suspend son compte parce que Facebook ne censure pas le Président Trump..

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Au royaume de Big Médias,  le journalisme est mort!

Au royaume de Big Médias, le journalisme est mort!

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Europe

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.